Afrique Aruna Dindane espère que Christian Kouamé sera encore meilleur que lui à Anderlecht

Isidore AKOUETE

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




Aruna Dindane passé le Sporting Anderlecht entre 2000 et 2005 exprime son admiration pour son compatriote Christian Kouamé.

Le secteur offensif est plutôt bon à Anderlecht ces jours-ci, mais la finition laisse parfois à désirer. Avec un tueur comme Aruna Dindane dans ses rangs, Anderlecht pourrait désormais être en tête. L’attaquant ivoirien, aujourd’hui âgé de 40 ans, revient sur son époque avec les Violet & Blanc et exprime son admiration pour son compatriote Christian Kouamé. Dans une interview avec La Dernière Heure, l’Ivoirien n’a pas oublié sa période au Parc Astrid où il aimerait d’ailleurs bosser.

« J’aimerais venir travailler à Anderlecht, si on veut de moi, a-t-il déclaré. J’ai ma petite idée. Je ne suis fermé à rien. J’ai des projets en tête. Mais que les choses soient claires : je ne veux pas devenir coach. »

Habitant en France dans le département du Pas-de-Calais, Dindane suit l’actualité des Mauve et Blanc et particulièrement l’évolution de son compatriote Christian Kouamé. « J’espère que Kouamé sera encore meilleur que moi ».

Dindane avoue qu’il ne l’a pas encore vu jouer pour le RSCA. Le parcours de Koumaé est d’ailleurs atypique, il a appris le foot en rue et n’a pas joué dans une académie pour un départ vers l’étranger à l’âge de 16 ans.  L’ancien attaquant du Sporting a assisté aux débuts de Kouamé en équipe nationale contre le Cameroun et il espère que le staff sportif d’Anderlecht va lui permettre encore de grandir et de s’installer définitivement dans la sélection de la Côte d’Ivoire.

« J’étais présent à ce match, mais je n’ai pas pu lui parler. Il a aussi défendu les couleurs de mon pays aux Jeux olympiques, où on s’est fait éliminer en quarts par l’Espagne, qui a marqué à la 93e. J’espère qu’Anderlecht va définitivement lancer sa carrière avec les Éléphants. »


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *