Afrique Qui est Jean-Willy Ngoma, l’agent de joueur qui veut conquérir l’Afrique ?

Isidore AKOUETE

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




Amoureux du ballon rond et ancien footballeur, Jean-Willy Ngoma a choisi d’allier travail et passion. Agent sportif, le Belge d’origine congolaise (RDC) accompagne des joueurs de foot pro dans leur carrière.

Jean-Willy Ngoma voulait devenir joueur de football. Dès son jeune l’âge, il s’inscrit dans plusieurs clubs belges avant d’être recruté par le club professionnel du Sporting Anderlecht où il parfait sa formation. Ses rêves se brisent lorsqu’il n’arrive pas à passer professionnel. Mais le football, c’est une vraie passion pour lui, il ne peut pas vivre sans. Ainsi, en parallèle de ce parcours sportif, après ses études,  le Belgo-Congolais choisit de se lancer dans le monde d’agent de joueur.

« J’ai embrassé cette passion du football très jeune en passant par des clubs successifs en Belgique donc j’ai été formé successivement à Watermael-Boitsfort, Diegem, la sélection du Brabant et ensuite au Sporting Anderlecht et Walhain. Donc j’ai été formé à Anderlecht après avoir stoppé cette post formation. N’ayant pas eu l’opportunité de passer professionnelle j’ai décidé d’embrasser la carrière de scout, j’ai commencé à travailler avec un agent belge avec lequel tout se passait très bien. Ensuite j’ai évolué pour devenir moi-même agent en faisant des deals dans des divisions inférieures donc mes premiers deals se sont fait au Lierse à Walhain pour ensuite aujourd’hui pouvoir être l’un des partenaires de monsieur Pini Zahavi un des plus gros agent du monde. Nous représentons au monde notamment Neymar, Lewandowski. Nous avons participé à pouvoir faire des deals comme à Manchester United et Yusuf Yazici à Lille », nous a confié le Belgo-Congolais.

Jean-Willy Ngomav avec Jack Wilshere

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean-Willy Ngoma, 31 ans, s’occupe de joueurs qui sont sous contrat avec lui. Des professionnels, mais aussi des amateurs et des plus jeunes. Son objectif et son ambition est de conquérir l’Afrique. Il entend se plonger corps et âme dans cette nouvelle aventure, passionnante et exigeante. Et pour le jeune agent, l’Afrique reste sa priorité.

« Aujourd’hui j’ai décidé de me lancer dans la détection de talents en Afrique pour trouver une passerelle qui peut permettre aux jeunes talents africains de pouvoir évoluer dans de meilleures conditions ici et surtout dans ce temps de Covid toutes des rencontres qui me mènent à pouvoir développer un réseau et mettre en place avec l’appui bien entendu des partenaires que j’ai et pour pouvoir venir ici et se développer correctement et continuer leur formation. Entre autre je m’occupe de Jackson Mouleka qui pour moi personnellement est le plus gros talent africain en ce moment en Belgique.  Je continue bien entendu à promouvoir le football africain à haut niveau et ça c’est vraiment la passion dans laquelle je suis en ce moment. »

Jean-Willy Ngoma avec Jackson Muleka

 

 

 

 

Le succès et la réussite laissent des traces. Il est important de comprendre le parcours des agents de joueurs qui réussissent afin de s’inspirer de ces derniers et de mieux appréhender cet univers. Une approche pragmatique et réaliste d’un métier qui, loin des millions d’euros brassés sur les transferts, exige de maîtriser de nombreuses facettes. Et Jean-Willy Ngoma sait ce qui l’attend.

« Je continue à penser que pour pouvoir se développer, il faut non pas seulement avoir l’intelligence scolaire mais aussi avoir l’intelligence du terrain donc se débrouiller et pouvoir montrer à toutes les personnes qui sont autour du football africain qu’on peut s’élever et qu’on peut aussi arriver au même niveau que le football européen, ça dépend juste de nous, de la manière dont nous structurons les choses.»

Accusé d’escroqueries il y a quelques années en Belgique, le Belgo-Congolais compte bien rapidement changer la donne. Il est sûr de sa force et déterminé à réussir. « En 2017 j’ai été accusé de viol et d’escroquerie, ce sont bien entendu de fausses accusations auxquelles je n’ai pas prêté d’attention parce que ce sont des choses qui ont été faite pour pouvoir me nuire. J’ai continué par travailler avec abnégation et la confiance de mes partenaires. Je suis toujours là dans le métier, toujours silencieux, toujours plus calme, plus réservé, et ça me permet de mieux travailler et de ne plus reproduire les erreurs du passé, chose que je ne souhaite à aucun jeune de pouvoir passer par cette étape, parce que justement ça vous permet de pouvoir aussi se ressourcer sur vous-même et de donner l’opportunité aux jeunes de pouvoir travailler de façon assidue que des choses-là peuvent arriver. Il faut continuer par travailler et savoir que le métier est dure, et ne pas prêter attention et avoir des partenaires fiables pour gagner votre vie c’est le plus important bien entendu », a conclu Jean-Willy Ngoma.


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *