Afrique Coupe du Monde 2022/Zone Afrique – Hervé Koffi : « La qualification va probablement se jouer en Algérie »

Isidore AKOUETE

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




En toute grande forme avec le Sporting de Charleroi, Hervé Koffi, a marqué les esprits dimanche soir, après la victoire face à Genk (2-0).

Poussé vers la sortie par la nouvelle direction du LOSC, Hervé Koffi a quitté Lille pour retrouver du temps de jeu. Désireux de rester en Ligue 1, le Burkinabé s’est finalement engagé avec Charleroi, club dans lequel il s’illustre avec brio. En toute grande forme avec le Sporting de Charleroi depuis son arrivée, l’été dernier, l’Etalon brille aussi avec le Burkina Faso et peut encore rêver offrir à son pays une première qualification historique pour le Mondial. Mais le chemin est encore long…

Ce week-end, l’ancien portier lillois s’est illustré contre Genk, une opposition croustillante, pour le compte de la 11ème journée de Pro League dans laquelle Hervé Koffi a réalisé une prestation tout simplement stratosphérique. Lors de cette rencontre, le Burkinabé a porté les siens, globalement dominés par leurs adversaires du jour. Impérial dans les cages, il a enchaîné les arrêts avec 8 sauvetages effectués, dont un penalty stoppé (81′).

Avant d’écœurer Paul Onuachu et le Racing Genk, dimanche soir, Hervé Koffi avait accompli sa mission avec les Étalons du Burkina Faso en éliminatoires africains pour le Mondial 2022. Grâce notamment à deux buts d’Abdoul Tapsoba et à deux clean sheets d’Hervé Koffi, le Burkina Faso a en effet dominé Djibouti à deux reprises, durant la trêve internationale d’octobre.

Deux victoires précieuses, dans la course au Mondial 2022. « Il nous fallait impérativement deux victoires. Maintenant, on a encore un match contre le Niger, mais la qualification va probablement se jouer en Algérie, lors du dernier match », expliquait le portier du Sporting de Charleroi, dimanche soir, après la victoire contre Genk dans des propos relayés par walfoot.

Seuls les premiers des dix groupes éliminatoires se qualifient et il y aura ensuite encore un barrage en aller-retour à négocier pour valider un ticket, pour le Qatar. Après quatre journées, le Burkina Faso et l’Algérie partagent la tête du groupe A avec dix unités. C’est donc un sacré défi qui attend Hervé Koffi et ses coéquipiers, le mois prochain, car l’Algérie n’a plus perdu depuis le mois d’octobre 2018 et reste sur une impressionnante série de 31 matchs sans défaite.

 


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *