Afrique football La Chronique de Yves de Fréau : Bilan du premier tour des éliminatoires de la CAN Féminine Maroc 2022

De Freau




Prévue pour se tenir du 2 au 23 juillet 2022 au Maroc, le compte à rebours de la CAN Féminine a commencé sur le continent, pour achever sa course en février de l’an prochain. Et pour cette compétition, 12 formations sont attendues, contre 8 auparavant. De la diversité des scores, dépend de la force des équipes en lice, selon qu’elles s’étaient levées tôt ou tard avec leurs filles ou dames footballeuses. En plus, la CAF qui a cherché à opposer les équipes pour leurs situations géographiques, n’en a cure des expériences et du vécu ni des unes, encore moins des autres. Et comme en loterie, les différences s’étaient étalées aussi subitement qu’amèrement sur les champs de jeu.

C’est ainsi que le lundi 25 octobre dernier, les Eléphantes de la Côte d’Ivoire, humilient leurs homologues Nigériennes par un score de 11 buts à 0, dans un match retour comptant pour le premier tour des éliminatoires de cette CAN. Il serait peu dommage et sans doute superflu d’ajouter sur ces lignes que le 11-0 du retour, succédait au 9-0 de l’aller. Les dames ou filles de l’entraineuse Clémence Touré, si gourmandes et impitoyables face au Niger, pourront-elles s’offrir les mêmes facilités, devant leurs prochaines adversaires, les Queens ? Pour une telle réponse, devant venir d’un sujet nigérian, dont la maitrise du football féminin dépasse son pays, le bégaiement serait de mise. Même si février 2022 est si loin, et cependant si près ! Le continent devra forcément perdre certaines belles manieuses de ballon de foot, au tour décisif de cette CAN du Maroc.

Enfin, un sourire pour la Commandant-ministre des Sports et des Loisirs du Togo !

Dans ce football féminin et pour cette CAN, le Togo, dont le football masculin est en souffrance, s’est taillé une large victoire, 5-0, aux dépens des filles et dames de Sao Tomé et Principe. De tendres adversaires, qui devraient considérer la manche retour à Lomé, très éprouvante. Et ayant vu le danger bien loin, ont su abdiquer. Le forfait lancé depuis leurs terres par les demoiselles et dames de Sao Tomé et Principe, signifie qu’elles ne connaitront pas Lomé si vite. Pour d’autres formations vicieuses à volonté, il faudra citer l’Algérie qui a massacré le Soudan (14-0) avec un quadruplé d’une certaine Naima Bouheni, a vu le match retour reporté et prévu à une date ultérieure. Le Kenya, avec son large succès de 8-0 sur le Soudan du Sud, a réalisé au retour, 7 buts contre 1 pour leurs adversaires bien soumises. Et aussi l’Afrique du Sud, pas du tout indulgente à Maputo devant le Mozambique, 7-0, l’a bien repris en compte au retour, 6 buts à 0.

C’est donc, naturellement que certaines sélections ont vu leur sort bien scellé, lors des premières rencontres aller et retour du premier tour des éliminatoires de la CAN Féminine Maroc 2022. Les pilules, étant ingurgitées de force, sans aucun détail par des adversaires, dépourvues de pitié. Principales choses notables, le retrait du Rwanda, en faveur de Djibouti et le forfait de Sao Tomé Principe, après le 0-5, copieusement pris face aux charmantes Togolaises. Ce qu’a sportivement apprécié la Commandant-ministre des Sports et des Loisirs du Togo, Lidi Kédéka Bessi KAMA-GUMEDZOE. D’autres duels, comme Sénégal-Liberia (8-1) pour les Lionnes de la Teranga et Tunisie-Egypte (7-2), et une forte correction des Aigles de Carthage face aux Pharaonnes. Pour le reste, il faudra remarquer qu’entre Namibiennes et Tanzaniennes, la balance a penché (5-3) pour les premières, et que les Maliennes ont été plus fortes que leurs sœurs Guinéennes, sur les deux manches (4-2).

Scores serrés entre Ladys du Ghana et celles du Nigéria et les Queens qui l’emportent…

Du côté des favorites, la puissance féminine du Cameroun, a vite fait d’éclater celle de la Centrafrique (2-0) succédant au 1-0 de l’aller, le même jour que les Femmes Intègres du Burkina Faso, 1-3, puis 1-1, prenaient la mesure des Béninoises. La rencontre entre les Ladys du Ghana et leurs homologues du Nigeria, reste sur un ensemble de scores très serrés, 0-1 et 1-1, pour les Queens, tandis que les Gambiennes, ont su tirer (1-1) et (2-0) leur maillon du feu, face aux Sierra Leonaises. Sept (7) autres rendez-vous, entre Burundaises et Erythréennes (6-1), Zambiennes et Malawites (4-3), l’équipe d’Eswatini féminine de football et celle du Zimbabwe (6-1), leurs homologues du Botswana, dominatrices de celles d’Angola (7-1), sans passer sous silence, les victoires successives des Panthères Gabonaises et des Lycaons de la Guinée-Bissau, respectivement sur le Congo, 1-0 puis (2-2), et sur la Mauritanie, 1-0 puis (0-2).

Pour être complet avec ce premier tour des éliminatoires de la CAN Féminine, et en attendant d’avoir le verdict final du match, Soudan – Algérie, reporté à cause de la situation politique actuelle au Soudan, il est à noter, une seule rencontre, soldée par les tirs au but : celle ayant opposé, l’Ethiopie à l’Ouganda. Deux buts passés mutuellement, autant à l’aller, comme au retour, suivis d’une séance fatidique, qui a souri aux Ougandaises : (2 t-a-b à 1). Définitivement et pour l’heure, 21 des 22 pays qualifiés pour le second tour, viennent d’être connus ! Le Chroniqueur donne rendez-vous en février 2022, pour le prochain tour, devant qualifier les 12 nations, pour Maroc 2022 !

 

 

 

 

 

 

 


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *