Afrique Fabrice Ondoa: « Je suis heureux d’avoir été remis dans mon droit …»

Isidore AKOUETE

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




Le gardien camerounais, Fabrice Ondoa, est ravi d’avoir remporté sa bataille judiciaire, qui l’opposait à son ancien club du KV Oostende.

Fabrice Ondoa a eu gain de cause. La FIFA a tranché, en sa faveur dans le litige, qui l’opposait à son ancien club, le KV Ostende. Le 15 décembre 2020, en effet, le KVO avait résilié le contrat du gardien international camerounais, après que celui-ci a organisé une « lockdown party » en pleine période de confinement imposé par les autorités belges. L’équipe juridique du joueur de 25 ans, a depuis, porté l’affaire devant le tribunal du football de la FIFA, au prétexte que le champion d’Afrique 2017, avait été victime d’un licenciement abusif. La FIFA a donné raison au champion d’Afrique 2017, abusivement licencié. Le gardien international camerounais a exprimé son soulagement et sa joie d’avoir gagné son procès, contre son ancienne équipe.

« Comme certains d’entre vous le savent déjà, le 08 novembre 2021, j’ai gagné mon litige contre mon ancien employeur KV Oostende. La FIFA a donc jugé que mon licenciement était injuste », a écrit Ondoa, dans un communiqué officiel. Il a poursuivi : « Je salue évidemment cette décision qui remet le KV Oostende devant ses responsabilités. Le verdict approuvé par les experts juridiques témoigne que personne n’a été dupe de la façon dont le KV Oostende a cyniquement essayé d’utiliser la pandémie de Covid-19 pour économiser les salaires. Je suis donc soulagé et heureux d’avoir été remis dans mes droits. Je peux maintenant continuer ma vie et laisser cette affaire derrière moi. »

Fabrice Ondoa devrait percevoir une indemnité de 400.000€ équivalant au solde du salaire qu’il aurait dû percevoir, entre son licenciement, en décembre 2020 et la fin de son contrat initialement prévu jusqu’en juin 2022.


Articles récents