Afrique football Bénin / Ligue Pro : Après la 1ère gagnante pour Golu Koffi et Eternel, la 2e journée devant l’ASPAC

De Freau




Cette semaine, il était question du championnat béninois, du gardien togolais remplaçant de l’AS Tonnerre, Abue Akora Koffitse, qui est entré en jeu à la 50e minute, a terminé le match de la première journée, face à Hodio FC, 0-1, en faveur du club de Bohicon, au sein du groupe B (Ligue Pro). Il s’agit aujourd’hui, pour Africa Top Sports, de fixer son projecteur, sur un autre Togolais, entraineur de profession, nommé Golu Koffi…

A la tête du club Eternel Omnisport, logé dans le groupe C de la Ligue Pro, l’ancien coach adjoint de l’Etoile Filante de Lomé, une formation de la 2e division du Togo, s’est engagé dans le football béninois, pour s’affirmer ! Surtout, se faire une place, dans l’univers de ces techniciens modernes, qui aiment parler plus que faire agir ses éléments, sur le terrain. Preuve qu’avant d’ouvrir pratiquement cette saison, Golu Koffi qualifiait de…mitigé, son bilan de pré-saison, meublé tout de même par 4 rencontres amicales, conclues par 3 victoires, face à Soleil FC (1-0), JCA (1-0) et à ASOS, sur le même score étriqué (1-0), puis un match nul (1-1) devant Ayéma FC.

Peu attendu en ce début de saison, par les observateurs sportifs, par rapport à son verbe, il en rajoutait, face à la question d’affirmer si son équipe était prête ? Sa réponse : « Je ne saurai l’affirmer ici car même si on nous donne 5 à 6 mois, on ne le sera jamais mais les défis, nous sommes toujours disposés à les relever car c’est en les surmontant que ÉTERNEL peut s’ériger parmi les grands clubs du Bénin, de la sous- région, de l’Afrique et du monde ».

Evidemment, ce qui caractérise la personnalité de ce jeune entraineur togolais d’à peine une quarantaine d’années (39 ans), on peut vite, lui accorder une certaine modestie, dans sa communication. Des choses qu’il retient depuis son stage de formation des entraineurs pour l’obtention de la licence « CAF-C » d’Animateur technique de football en août 2013 et de son stage de formation des entraineurs, tout court, pour l’obtention de la licence « CAF – C » couronné par une Attestation, en  juillet 2014.

Au cours de la première journée de ce championnat d’élite ou de Pro Ligue du Bénin, l’entraineur Golu Koffi, a à peine récité les premières leçons retenues et qui lui ont permis de triompher, 2-0, de Sitatunga FC. Il disait avec calme et modestie, lui-même, parlant de son club, « J’ai vu un groupe de très jeunes joueurs sur qui on peut compter dans l’avenir, si éventuellement ils sont attentifs, réceptifs et capables de mettre en pratique ce que leur Staff leur demanderait de faire ». Pour la 2e journée, devant l’ASPAC (Association Sportive du Port Autonome de Cotonou), Eternel Omnisport et son coach, seront naturellement attendus. D’autant plus que, ce sera un duel entre les deux premiers, au classement du groupe C. Attrayant, tout simplement ! En plus que ça se passera entre deux techniciens togolais.

 

Yves de Fréau

 

 


Articles récents