Eliminatoires Mondial 2022 Coupe du monde 2022 / Zone Afrique : RDC – Bénin, Les clés de cette « finale »



Ce dimanche, c’est le jour de la « finale » pour deux sélections qui rêvent du Qatar. La RDC accueille le Bénin pour le match ultime pour passer aux barrages des qualifications de la coupe du monde 2O22. 

Les regards du continent sont tournés ce dimanche vers le Stade des Martyrs pour la chaude explication en perspective entre Léopards et Ecureuils. Chacune des deux sélections a des arguments à faire valoir.

RDC, le soutien et la pression à la base

A domicile, les Congolais sont tenus de gagner s’ils veulent se qualifier. Les Léopards n’ont plus droit à des calculs, la victoire ou rien. Au Stade des Martyrs de Kinshassa, la RDC aura l’avantage du terrain. Le bémol reste l’absence du public, comme l’a décidé la Confédération Africaine de Football. Mais les Congolais ne manqueront pas d’occasion de témoigner leur soutien à leur sélection, sur la route du stade.

Dans l’équipe, malgré quelques absences dans la liste initiale établie pour ces deux derniers matchs, Hector Cùper peut bénéficier d’un groupe assez motivé. Les cadres sont bien de la partie et restent conscients de l’enjeu. La victoire en déplacement face à la Tanzanie a servi de répétition générale pour Mbokani au mieux de sa forme, Bakambu, Malango ou encore Bolasie.

Samedi, à la veille de la rencontre, la sélection congolaise a reçu la visite du président Félix Tshisekedi. De quoi booster le moral avant ce choc.

Le Bénin droit dans les yeux

En face, le Bénin n’a pas de quoi rougir. Avec le retour de Jodel Dossou et son énorme apport dans le réseau offensif béninois, les Ecureuils ont de quoi faire tenir tête à leur adversaire.

Michel Dussuyer a également un groupe confiant, surtout après la victoire de la 5e journée face à Madagascar (2-0). Steve Mounié et ses coéquipiers peuvent se contenter d’un match nul à Kinshassa pour passer.

Les Clés du match

Obligés de gagner pour passer, les Congolais vont forcément pousser dès l’entame. Une posture qui peut se révéler être un couteau à double tranchant. S’ils sont efficaces dans un système tactique adéquats, Les Léopards peuvent rapidement désorienter leur adversaire.

Par contre, s’ils ne sont pas vigilants, cette posture peu ouvrir des espaces derrière pour les Ecureuils qui en profiteront pour les sanctionner. Le Bénin sait jouer en contre et parfois fait preuve d’une efficacité déconcertante, surtout si Mounié, Jodel sont bien inspirés.


Articles récents