Afrique football Sénégal : Matar Bâ, « Il faut que les privés prennent leur part, dans la gestion »

Alfred ZIKPI




Le ministre sénégalais des Sports, Matar Bâ s’est déplacé ce mardi 16 novembre 2021, sur le chantier du stade du Sénégal pour observer l’évolution des travaux. Au sortir de cette visite, le ministre a affirmé que les privés devront intégrer la gestion du nouveau stade, qui est en cours de construction.

Lancée en février 2020, la construction du stade du Sénégal devrait prendre fin, le 22 février 2022, selon les autorités sénégalaises. Ce nouveau joyau aura une capacité de 50 000 places.

Selon Matar Bâ, pour une meilleure gestion du stade, les privés devraient prendre part à l’administration de ce dernier.

« On ne sera plus dans le format ancien. Les privés vont intégrer la gestion. Ce qui est important pour la maintenance, mais aussi pour rentabiliser l’investissement. On ne peut gérer ces infrastructures au niveau central. Il faut que les privés prennent leur part dans la gestion, ce qui fera que ces infrastructures seront rentables, un investissement de 150 milliards de francs CFA, ce n’est pas rien. L’Etat a fait des investissements. Ils doivent être rentabilisés. Ce n’est pas la direction des infrastructures du ministère des sports qui va le faire. Ce n’est pas le ministre des Sports qui va nommer le directeur du stade du Sénégal. Il y aura la partie administrative, mais il y a des secteurs qui seront gérés par des privés », a laissé entendre le ministre des Sports.


Articles récents