Afrique Côte d’Ivoire : Pourquoi le retrait d’Emmanuel Agbadou ne fait pas du bruit ?

Jacques PEKEMSI




Dans la foulée de l’élimination de la Côte d’Ivoire de la course, pour la Coupe du monde, Emmanuel Agbadou a annoncé mercredi son retrait provisoire de la sélection ivoirienne. Une nouvelle, qui n’a pas autant été commentée et fait réagir les acteurs du sport roi dans le pays. 

Après la triste soirée de l’élimination, passée mardi dernier au Cameroun, un Eléphant décide de se retirer provisoirement. Emmanuel Agbadou claque la porte de la sélection. Une décision, qui pourrait surprendre, au vu de son âge (24 ans) et de ses perspectives d’avenir. Régulièrement convoqué par Patrice Beaumelle, depuis le mois de juin, le défenseur de Kas Eupen, en Belgique, n’a jamais bénéficié d’un temps de jeu en sélection.

 » C’est contraignant pour un joueur de toujours quitter son club pour venir en sélection sans jamais disputer ne serait-ce qu’une minute de jeu. Cela sous-entend beaucoup de choses. On aurait pu tester Emmanuel pour voir par exemple si ses capacités de buteur peuvent aider l’équipe. Il est en train d’être sapé moralement.  Il est très jeune. Il ne faudrait pas que ce genre de coup l’anéantit ou lui fasse penser qu’il est nul. Pour éviter toute frustration, il préfère se retirer provisoirement de la sélection. Il va aller travailler en club. Et s’il a toute l’assurance qu’il aura des temps de jeu en sélection il viendra défendre les couleurs de son pays », a indiqué Charles Agbadou, porte-parole du joueur, au média ivoirien Ami-sportif.

Personne ne regrette Agbadou ? 

Bloqué par la concurrence, en défense de la sélection, Agbadou a été relégué sur le banc. Malgré sa bonne forme, en club, difficile pour le joueur de 24 ans, de franchir un palier en sélection. A vrai dire, le contexte de son arrivée chez les Eléphants n’était pas favorable. La Côte d’Ivoire était dans le dernier virage de la course, pour la Coupe du monde et n’avait pas forcément besoin de tester de nouveaux joueurs. Patrice Beaumelle a donc préféré jouer la carte de l’assurance, en plaçant sa confiance en ses hommes habituels. Et, ce n’était pas forcément mauvais.

Peu de personnes, ont réagi à l’annonce de ce retrait provisoire. Peut-être, parce qu’il existe beaucoup d’inconnus, sur le défenseur. Pourra-t-il apporter mieux que ce qui existe déjà ? La Côte d’Ivoire est un pays de grands talents. Difficile donc, de regretter un joueur, qui n’a pas pour l’instant été utilisé.

Tout compte fait, les Eléphants se privent, du moins pour le moment, d’un défenseur, capable de faire la différence, surtout de la tête sur les corners, comme il le montre en championnat de Belgique.


Articles récents