Afrique La résurrection de Giannelli Imbula au Portugal : «Je suis sur le chemin de mon meilleur niveau »

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




Après des années de galère, le milieu de terrain congolais, Giannelli Imbula, est en train de se refaire une santé à Portimonense, dans le championnat portugais.

Certains l’ont peut-être oublié, mais Giannelli Imbula joue toujours au football. L’international congolais (2 sélections) a retrouvé le sourire du côté de Portimonense, au Portugal. Ce n’était pourtant pas gagné, pour l’ancien marseillais. Tant sa carrière a connu un trou, depuis son départ de l’OM. Avec 9 apparitions toutes compétitions confondues, depuis le début de l’exercice (202 minutes de jeu), l’ancien Marseillais se sent sur le chemin du retour.

«Je suis sur le chemin de mon meilleur niveau, mais ce ne sera possible qu’avec un temps de jeu régulier en match, comme dernièrement. Je peux donner encore plus à l’équipe et je travaille tous les jours pour progresser, avec le groupe», a-t-il expliqué, relayé par Record, ravi de ce qu’il a trouvé en Algarve.

 

À nouveau souriant au Portugal

«À Portimão, j’ai trouvé une structure très bien organisée, formée par des personnes sérieuses et une ambiance familiale, ce qui me satisfait pleinement. Avec tout ça, on peut exploiter le potentiel et la qualité d’un très bon groupe. Sans parler de la ville, très tranquille et avec un climat super. La préparation a été très bonne et nous avons eu du temps pour intégrer les idées de jeu du coach. Le groupe était déjà très bon et a encore plus de profondeur», a apprécié l’international congolais (2 capes), sûr de la force de son équipe, actuellement 6e au classement.

«Toutes les conditions sont réunies pour réaliser une bonne saison. Il faut se concentrer sur chaque match, espérer marquer le plus de points possible et aller le plus loin possible dans les coupes. C’est un championnat compétitif et intéressant, avec de bons joueurs et de bons entraîneurs», a-t-il lancé, ayant déjà marqué d’une croix la réception du FC Porto, son ancien club, le 3 décembre (13e journée). «Porto, ce fut ma première expérience à l’étranger et, forcément, c’est très marquant. Tous les matches contre les grands sont spéciaux pour tout joueur et celui-là, contre Porto, l’est encore plus pour moi parce que j’ai porté ce maillot», a-t-il confié. Une belle occasion de marquer pour de bon son retour, au premier plan.

 

 


Articles récents