Athlétisme Lamine Diack, l’ancien patron de l’athlétisme mondial, est décédé

Isidore AKOUETE

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




L’ancien président de l’IAAF, le Sénégalais, Lamine Diack, a été rappelé à Dieu, dans la nuit de jeudi, à l’âge de 88 ans.

Lamine Diack, l’ancien président de l’instance dirigeante de l’athlétisme mondial, qui a été reconnu coupable de corruption l’année dernière, est décédé vendredi à domicile, au Sénégal, à l’âge de 88 ans, a déclaré son fils, à Reuters.

« Oui, mon père vient d’être rappelé à Dieu, nous aurions voulu qu’il continue de nous accompagner mais il a tiré sa révérence, le décret divin, nul ne peut y échapper », a confirmé son fils, Pape Massata Diack.

Président de l’IAAF, entre 1999 et 2015, il avait été mis en examen, en novembre 2015, par la justice française, pour corruption passive et blanchiment aggravé, sur une affaire de dopage, impliquant des athlètes russes. Reconnu coupable, il a été condamné en septembre 2020, à quatre ans de prison, dont deux fermes. Après ses déboires et son procès en France, il était rentré au Sénégal.


Articles récents