Afrique football CAN 2021: Sénegal-Zimbabwe, une affiche à priori déséquilibrée

Henri AKODO


Lions de la Teranga Sénegal


Le duel entre le Sénégal et le Zimbabwe, pour l’entrée en lice de la poule B, ce lundi 10 janvier 2022, s’apparente comme un pot de fer, contre un pot de terre. Grandissime favori de la compétition, les Lions de la Teranga vont mettre une pression terrible, sur les Warriors du Zimbabwe, qui vont se battre avec leurs armes.

Sous le coup de 13h GMT, ce lundi, au stade de Kouekong à Bafoussam, le Sénégal entame sa compétition, face au Zimbabwe. Victorieux sur ses deux confrontations, face aux Warriors, en Coupe d’Afrique des Nations 2006 et 2017, le Sénégal part, avec la faveur des pronostics dans ce duel.

 

–         Le Sénégal, une machine, malgré les absents

Vice champion d’Afrique en titre, le Sénégal est à sa 16éme participation, à la CAN. Fort de son récent parcours de gala, dans les éliminatoires de la Coupe du Monde Qatar 2022  (6 rencontres, 5 victoires, 1 nul) et d’une série d’invincibilité, sur ses 12 dernières rencontres, l’équipe d’Aliou Cissé, première nation africaine au classement FIFA, est une machine de guerre, avec un jeu tourné vers l’avant, basé sur  la vitesse et la spontanéité. Malgré, les absences de certains de ses cadres pour ce premier match, notamment le capitaine Kalidou Koulibaly et l’excellent gardien de Chelsea, Édouard Mendy, Aliou Cissé dispose d’un groupe de grande qualité. La figure de proue de la sélection, Sadio Mané, le buteur de Villarreal, Boulaye Dia ou encore le défenseur du PSG, Abdou Diallo seront bel et bien de la partie, pour offrir au Sénégal, ses trois premiers points de la compétition, ce lundi.

 

–          Les Warriors, en mode surprise ?

Emmené par l’attaquant de Lyon, Tino Kadewere, le Zimbabwe, qui va entamer sa 5 éme CAN, ce lundi, ne part pas avec le statut de favori, face aux Lions de la Teranga, mais va jouer crânement sa chance. Le sélectionneur national, Norman Mapeza, va sans doute mettre en place, un bloc bas et hermétique et s’appuyer sur les phases de transition rapide, pour surprendre la défense sénégalaise. Notons que les Warriors, sont délestés de 4 de leurs cadres, pour cette compétition : Munetsi (Reims), Marvelous Nakamba (Aston Villa), Tawanda Maswanhise (Leicester) et Tendayi Darikwa (Wigan).

 

 


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *