Afrique football Casto Nopo (Guinée Equatoriale) : « La décision de l’arbitre sur la main oubliée est incompréhensible »



En conférence de presse, le coach de la Guinée Equatoriale, Casto Nopo, est revenu sur la rencontre perdue 1-0 contre la Côte d’Ivoire, avec « une main non sifflée » selon lui.

 

« C’est le fair-play, mais je suis un peu choqué de la manière dont on a perdu le match. Mon équipe a bien joué, malheureusement avec nos erreurs, on perd nos ballons sur nos attaques, et le but [ivoirien] arrive sur une faute en notre faveur, mais on ne va pas questionner les arbitres. » Casto Nopo

 

Journaliste – Avec ce résultat serré, cela s’annonce un match difficile contre l’Algérie ?
C. N. – Tous les matches sont différents, on a joué contre les favoris, et notre prochain match aussi ça va être un match contre un favori (l’Algérie, ndlr). C’est aujourd’hui qu’on va pouvoir montrer nos qualités, pour essayer d’avoir un bon résultat lors du match de dimanche prochain contre l’Algérie.

 

Journaliste – Quel est votre sentiment sur le penalty oublié et quel a été le discours après le match ?
C. N. – Nous sommes une grande équipe, il n’y avait pas tant de différence de niveau, la main a été un tournant important et nous avons raté plusieurs occasions…

Il y a un penalty, l’arbitre a dit que la VAR va intervenir, mais ça n’a pas été le cas, il y avait penalty à 100%. Félicitations à la Côte d’Ivoire. C’était un bon match.

 

Journaliste – Votre équipe est passée proche du hold-up, mais votre attaque a manqué de réalisme, qu’allez vous faire pour y remédier ?

C. N. – C’est le football, tu peux pratiquer des choses aujourd’hui et ne pas réussir demain. On va essayer d’améliorer cela, pour le match contre l’Algérie. On a raté des occasions de buts c’est vrai, mais on va essayer de progresser sur cela.

La décision de l’arbitre sur la main oubliée est incompréhensible. C’était une décision importante, mais le penalty n’est pas une excuse. Si on joue comme aujourd’hui, on peut faire un meilleur résultat sur nos prochains matches.

 

Africa Top Sports – Est-ce que le but encaissé rapidement dans le match, a déstabilisé vos joueurs pour tenter de faire un résultat (victoire ou nul) ?

C. N. – Oui peut-être à cause du manque d’expérience de nos joueurs dans cette compétition, ça nous a couté une erreur très chère (la faute qui amène le but, ndlr). On savait comment l’autre équipe allait entamer le match, on savait qu’ils allaient attaquer très rapidement dans la rencontré. On ne va pas accuser les joueurs parce qu’ils ont fait une erreur, on va continuer et améliorer ce qui n’a pas été bien fait aujourd’hui.

C’est l’expérience de la Côte d’Ivoire qui a permis la victoire, ils ont des joueurs internationaux et pourtant seulement 2 tirs cadrés. Cela prouve que notre participation à la CAN n’a pas été un cadeau ou n’est pas dû au hasard.

 

Journaliste – Est-ce que si votre gardien Felipe Ovono (testé positif au Covid) aurait pu jouer, cela aurait changé le résultat ?

C. N. – Non ça n’aurait rien changé, on a que de très bons gardiens, mais ça serait resté le même score. La Côte d’Ivoire aussi a joué avec son deuxième gardien.

 

Journaliste – Quel est l’objectif de la Guinée et qu’avez-vous pensé de la pelouse ?

C. N. – Notre objectif c’est comme tous les pays, gagner la CAN. Nous ne sommes pas venus pour nous balader, ce résultat ne signifie pas qu’on ne peut pas gagner les deux prochains matches, on peut le faire.

C’est une très bonne pelouse, le stade a été très bien construit, merci au Cameroun.


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *