Afrique football CAN 2021 – Salim Ben Boina (Comores) : « malgré la défaite c’est un immense souvenir »

Directeur Général à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




Malgré la défaite face au Maroc, le gardien des Comoriens Salim Ben Boina a été désigné Homme du match, puisqu’il a réalisé des arrêts spectaculaires et même a stoppé un penalty. A la fin de la rencontre, il était devant les journalistes

 

Journaliste – C’est un rêve qui devient réalité alors qu’on évolue dans un monde amateur?

C’est d’aller chercher le monde professionnel, c’est un rêve que j’ai trouvé aujourd’hui réalisable.

 

 

Journaliste – C’est une grosse performance en tant que gardien amateur, malgré la défaite c’est un immense souvenir, tu sais ce que tu vas faire avec le trophée déjà ?

Le trophée, il n’est pas personnel, c’est toute une équipe. Pour moi le match que j’ai fait, je le dois à tous, ça part des gardiens, nous sommes trois. Après ça reste aussi le staff, les 28 joueurs qui sont là et la patrie donc, ce trophée n’est pas individuel. Ça reste, franchement faut pas le nier, un très beau souvenir. Je suis partagé entre la déception du match. Je pense que je prendrai le temps de réaliser ce qui s’est passé.

 

 

Journaliste – Vous réalisez un match comme celui-ci et vous pensez directement au monde professionnel. Lorsqu’il vous a été donné de savoir que c’est vous qui allez disputer cette rencontre, vous vous êtes dit, je fais le match de ma vie et le reste, je laisse les agents et les recruteurs décider de la suite de ma carrière

Sincèrement, je n’ai fait ce match pour en arriver là, mais c’est une seule question, vous me parlez de rêve, ça reste un rêve mais je n’ai pas fait ce match pour chercher ou pour courtiser ces recruteurs. Si ça vient ou ça ne vient pas, je continue à travailler.

 

 

Journaliste – Est-ce qu’on peut dire que c’est le match de ta vie

Le match de ma vie, oui. Aujourd’hui j’ai participé à la CAN, c’est l’apothéose des joueurs africains et j’ai eu la chance d’y participer et en plus de ça je suis l’Homme du match mais bon. Je pense que la déception est liée de perdre ce match contre une grande nation, bien sûr. On espérait faire quelque chose, on va continuer à travailler, pourquoi pas gagner le dernier match.

 

 

Journaliste – L’équipe du Maroc, comment tu l’as trouvée ?

C’est une grande équipe, c’est très fort technique et tactiquement, on leur posé de problème, on a été costaud, on a été solide défensivement, comme on dit, le professionnel ça se doit à des détails.

 

 

Journaliste – On peut dire que la star comorienne de cette CAN c’est votre journaliste ?

Comme on le dit, c’est mon chouchou, c’est une personne très spéciale, qui me met du baume au cœur. Il nous donne la joie et grâce à lui on parle de Comores partout.

 

 

Journaliste – il y’a ce penalty, vous êtes resté derrière

Après il y’a notre défenseur qui est venu me voir avant ce penalty qui m’a dit que tu arrêtes, on va égaliser le score et tout tout et ça m’a motivé. C’est une chance aussi.


Articles récents