Afrique CAN 2021 – Tom Saintfiet (Gambie) : « On fera tout pour rester jusqu’à la finale »

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




Les Scorpions de la Gambie sont prêts pour le quart de finale de la CAN 2021, contre les Lions Indomptables du Cameroun.

La Gambie affronte le Cameroun ce samedi 29 janvier dans le cadre des quarts de finale de la CAN 2021. Devant leur public, les Lions indomptables veulent assurer leur place en demi-finale. Mais Tom Saintfiet et ses Scorpions comptent bien surprendre les Lions Indomptables sur leur terre. En conférence de presse ce vendredi, le technicien belge a affirmé que son groupe, malgré quelques blessés, est prêt à défier les Lions Indomptables.

Journaliste – Coach, d’abord félicitations pour le parcours, pour le quart de final parlez-nous un peu de votre préparation demain contre le Cameroun

Oui après notre victoire contre la guinée, naturellement on est très content, on a fait un bon voyage de Douala, l’équipe est très contente. On a toujours quelques joueurs qui sont blessés et donc je ne suis pas 100% sûr que chaque joueur est disponible, aussi 4 jours avec des maladies (vomissements, diarrhée). On va jouer les quart de final, beaucoup de personnes ne l’ont pas pensé avant le tournoi donc nous sommes très content de jouer les 1/4 de final contre le Cameroun, c’est un match unique contre une grande équipe de football avec une grande histoire et un magnifique futur, le Cameroun a une bonne équipe, mais nous pensons être prêt pour ce match, c’est clair que le Cameroun est le grand favori mais on ne peut pas oublier qu’il y a trois équipes à la CAN qu’il y a 10 points après 4 matchs c’est le Cameroun, le Maroc et la Gambie. On a peur d’un match, le Cameroun a la meilleure attaque et nous avons deux équipes, trois victoires, un match nul.

Journaliste –Vous avez dit lors de vos différentes interventions pendant les rencontres de poules que chaque étape franchie est un bonus pour vous. Aujourd’hui vous avez emmagasiné suffisamment de bonus pour être en quart de final face aux pays organisateurs. Alors dites-nous coach vous ne nourrissez pas une ambition secrète ?

Avant le tournoi on a clairement dit aux médias qu’on est ici pour la première fois et nous sommes très petits. On ne sait pas quels sont notre limite mais une CAN avec l’équipe, maintenant je dois dire c’est clair on a préparé l’équipe pour le meilleur, pour le plus haut. On a préparé les joueurs, peut-être on peut faire quelque chose de spécial aussi. Maintenant nous sommes au quart de final, à ce stade tu veux aller en demie- finale, c’est clair mais on sait que le Cameroun est une équipe forte mais il y a la Gambie même si avec les supporteurs camerounais on n’a pas peur. On a joué contre de bonne équipe dans ce tournoi, nous avons une bonne équipe et on va préparer demain comme si c’était notre dernier match. On a fait un très bon tournoi, on a donc quelque chose de spécial dans cette CAN mais nous voulons rester ici. Ce n’est pas le moment de rentrer à la maison, demain on fera tout pour rester jusqu’à la finale.

 

Journaliste- Coach, la pelouse du Stade de Japoma a été énormément critiquée depuis le début de la compétition. Pensez-vous que ce sera un frein pour votre jeu ?

Nous sommes capables de jouer peu importe la pelouse. C’est d’ailleurs inutile de commencer à trouver des excuses comme ça. C’est pourquoi je n’aime pas les entraîneurs qui cherchent des excuses. Si on gagne, ce sera à notre avantage de même pour le Cameroun.

 

Journaliste- Quelle est la force de votre équipe ?

C’est l’esprit d’équipe. J’ai un groupe de joueurs qui sont fiers d’être ici te qui jouent les uns pour les autres. Le tout dans la discipline. On ne sait pas si on ira encore loin, mais on va encore essayer.

 

Journaliste- Coach, tout le monde connaît la Gambie maintenant. Quels sont vos plans pour être Imprévisible aux yeux du Cameroun ?

J’ai une profondeur de banc qui me permet de changer la tactique à tout moment. Nous verrons comment nous allons démarrer le match contre le Cameroun, peut-être avec un plan B.

 

Journaliste- Coach, vous avez joué les phases de groupe à Limbe, le 8e de finale à Bafoussam et les quarts de finale maintenant à Douala. Quel est votre avis sur l’organisation générale de cette CAN 2021 ?

J’ai déjà fait la seule remarque négative qu’il y a dans cette compétition la semaine passée. Le reste est vraiment impressionnant. Nous avons passé de bons moments à Limbé, Bafoussam également et maintenant nous sommes dans un grand hôtel où nous sommes bien traités. Je ne savais pas que le Cameroun était aussi beau et fantastique. Ce qui me ravit le plus maintenant c’est la présence massive des supporters dans les stades, la plus grande victoire pour le football. Je dirai que tout est parfait à 99%.

 

Journaliste- Coach, connaissant la force du groupe qui a souvent une bonne possession du ballon, êtes-vous prêt à souffrir ?

Nous avons au total 151% de possession de balle en 4 matchs. Si vous avez le ballon, vous pouvez aussi le perdre et si vous ne l’avez pas, vous ne pouvez pas le perdre. Après je m’en fiche de la possession et du nombre de tirs cadrés parce qu’à la fin, c’est le résultat qui compte. Nous allons encore essayer de créer la surprise et gagner. Si on finit le match avec 1% de possession, un tir cadré et qu’on gagne, c’est déjà suffisant. Je ne me concentre pas trop sur les stats à part le point que nous gagnons après chaque match. Je sais que les premiers instants du match seront un enfer pour nous avec 40.000 personnes qui vont pousser le Cameroun à la victoire. Mais nous sommes préparés à cela et allons-nous battre pour survivre dès la première période. Peu importe le résultat à la mi-temps nous allons nous battre en seconde partie également. Mais nous savons que le Cameroun est favori.

 

Journaliste- Êtes-vous conscient de jouer avec le Cameroun ? Êtes-vous conscient qu’ils sont les organisateurs de cette compétition ?

Naturellement demain c’est le Cameroun qui doit gagner, si le Cameroun ne gagne pas demain ce serait catastrophique, le Cameroun a une équipe fantastique, chaque joueur camerounais est un grand joueur, très fort, très bonne technique, très grande vitesse, le système est bon, il crée beaucoup d’occasion de but ça va être très très difficile mais comme je le dis maintenant nous sommes ici pour faire tout pour gagner ce match, mais nous sommes aussi réaliste qu’il y a seulement une petite chance mais contre la Mauritanie on a dit la même chose, idem pour la Tunisie, et la Guinée. On n’a jouer les grands pays en Afrique et chaque fois nous sommes gagnants et avons fait un bon match, demain le Cameroun est un grand favori moi je dis plusieurs fois l’histoire du Cameroun 9 ans, 82 coupes du monde après cela le Cameroun est l’un des meilleurs peut être le meilleur pays en coupe du monde et être champion d’Afrique en 2017, organiser un tournoi comme ça avec de grands stades avec beaucoup de téléspectateurs dans les stades c’est d’être le meilleur pays en Afrique dans le football aujourd’hui c’est clair, mais on peut essayer et on va essayer.

 

Journaliste- Coach vous avez parlé de 20% des chances de remporter le match est ce que dans un passé récent de l’histoire de votre équipe est ce que vous avez souvenance d’un match qui ressemblerait à celui que vous aurez à jouer demain et que vous auriez gagné ?

Presque tout notre match, on commence je dois dire en 2018 quand j’ai signé avec la Gambie, la Gambie avait 172 au FIFA vaincu, il y a seulement 39 pays au monde qui sont plus mauvais que nous, la dernière victoire de notre équipe avant que j’arrive est en septembre 2013, 5 ans avant que je n’arrive contre la Tanzanie,  ça veut dire qu’après on a seulement joué des matchs comme ça. On a déjà gagné contre le Bénin , un match nul contre l’Algérie, on a gagné contre le Maroc, et on a 21% en position de ballon, le Maroc 79….ce sont des matchs comme ça on a gagné contre le Gabon, Congo Brazzaville, contre le Togo, l’Angola deux fois toujours on joue contre de grandes équipes africaines  et  toujours nos chances avant le match dont minimes mais mes joueurs sont fantastique et peuvent créer quelque chose de spécial. J’ai un bon sentiment, je n’ai pas pour demain,  je vais dire à mes joueurs que le stade est fantastique, on joue contre la meilleure équipe en Afrique pour le moment il y a 40.000 téléspectateurs et après le match après la victoire on s’amusera encore.

 

Journaliste -Coach je suis admiratif de votre travail, où vous m’aviez dit que si vos joueurs respectaient vos consignes à la lettre, vous gagnerez le match contre la Guinée, ça s’est finalement avéré, maintenant ma question est de savoir si maintenant on vous demandait de signer sur un document pour un match nul 0-0 et les tirs au but, est ce que vous signerez ?

Hier on a fait des exercices de penalty. On a presque marqué tous les buts, je ne suis pas sûr que c’est bon car cela veut dire que le gardien n’a pas touché le ballon. On aura aussi besoin que demain notre gardien touche des ballons, mais 0-0, première mi-temps je signe, mais deuxième mi-temps 82 minutes 1-0 pour la Gambie. Mais quand c’est 0 après 90 minutes, je suis content aussi et quand c’est les penaltys je suis aussi content  mais clairement on va essayer de finir le match à la première mi-temps mais ça peut-être aussi que le Cameroun finisse le match 3-0 Cameroun demain. C’est aussi possible, mais on va jouer on ne peut pas perdre, je pense que le stress est au Cameroun, il joue à domicile, ils sont les grands favoris tout le monde pense que le Cameroun sera le nouveau champion d’Afrique et c’est possible. Tout le monde sait maintenant que la Gambie a une bonne équipe de football en final et vu qu’après le tournoi chaque équipe sait combien de point il a, je peux dire qu’on perde demain, nous sommes 6ème ou 5ème après le tournoi qu’on perde demain. On a vu plusieurs stades, on veut aller à Yaoundé stadium

 

Propos recueillis par la journaliste, Dounia MESLI , Twitter : https://twitter.com/Mesli_Dounia


Articles récents