Afrique football CAN 2021 / Abdou Diallo (Sénégal) : « Ça se passe bien et on espère que ça continue »



Le Sénégal a dominé (3-1) la Guinée Equatoriale ce dimanche lors du dernier quart de finale de la Coupe d’Afrique  des  Nations 2021. Auteur d’une belle prestation, le défenseur des Lions de la Téranga, Abdou Diallo a fait montre de ses sentiments dans les propos recueillis par Dounia MESLI d’Africatopsports.

 Journaliste – Votre sentiment sur cette victoire, elle était méritée ?

Oui. Après moi je suis déçu car on a pris un but, c’est le premier qu’on prend dans la compétition. J’aurai aimé rester à zéro.

Journaliste – Un mot sur l’équipe burkinabé que vous allez retrouver en demi-finale

C’est une très belle équipe. Ils ont joué sans leur leader offensif qui est Bertrand Traoré lors de leur dernier match. Pourtant ils ont fait une très belle partie. On va pouvoir les analyser tranquillement mais en  tout cas ça va être un beau match.

Journaliste – On imagine que pour vous le but nécessaire est d’aller en finale contre le Cameroun. Ça sera la finale idéale contre le pays hôte ?

On va regarder le match entre le Cameroun et l’Égypte et que le meilleur gagne mais nous on espère être meilleur que le Burkina. Le but c’est de gagner.

Journaliste – Comment vous expliquez l’égalisation de la Guinée équatoriale ?

On a eu une période un petit peu moins bien. On a échappé au penalty aussi. Ils avaient un temps fort et ils ont égalisé derrière. Nous on a dû relever la tête et je pense que ce n’est pas mal parce que ça nous a montré qu’on était capable de réagir.

Journaliste – Vous êtes arrivés dans cette compétition en tant que favori sur papier. Vous êtes une équipe impressionnante, est-ce que vous assumez votre statut de favori ?

Ça ne veut rien dire favori. Honnêtement c’est un mot banni chez moi, comment on devient favori sur papier ? Mais après il y a une animation, il y a la forme du moment et beaucoup de choses qui entrent en jeu. En tout cas ça se passe bien et on espère que ça continue.

Journaliste – Comment vous avez fait ? Vous avez commencé mal et vous montez en puissance qu’est-ce qui a changé ? Comment vous l’expliquez ?

Commencer mal ? Encore une fois ça dépend de comment on l’interprète mais quand on regarde les derniers vainqueurs des compétitions, que ça soit la France, l’Italie même l’Argentine, ils n’ont pas forcément bien joué, procurer du plaisir à tous les matchs mais pourtant ils sont allés au bout. Donc ce n’est pas forcément négatif.

Propos recueillis par la journaliste, Dounia MESLI, Twitter : https://twitter.com/Mesli_Dounia


Articles récents