Afrique CAN 2021 – Mohamed Salah (Egypte) : « Demain, c’est une question de victoire ou de mort et nous avons l’intention de gagner »

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




A la veille d’affronter le Sénégal en finale de la CAN 2021, l’attaquant et capitaine des Pharaons, Mohamed Salah, s’est présenté en conférence de presse. Le temps d’évoquer cette rencontre particulière.

Après sa qualification, arrachée jeudi face au Cameroun, l’Égypte a rendez-vous dimanche avec le Sénégal, vainqueur du Burkina Faso, en finale de la CAN 2021. Coéquipiers à Liverpool, l’Égyptien Mohamed Salah et le Sénégalais Sadio Mané se retrouvent dimanche face-à-face. Une opportunité pour ces deux attaquants d’exception de gagner enfin un trophée avec leur équipe nationale.

 

Journaliste – Comment préparez-vous la finale contre le Sénégal ?

L’équipe d’Egypte est en train de vivre un moment important, surtout après les changements intervenus, au niveau de la fédération égyptienne de football. C’est un moment important pour nous, surtout pour les joueurs. Ils méritent d’être félicités. Depuis notre arrivée, nous avons éprouvé d’énormes difficultés, surtout en ce qui concerne le transport, d’une ville à l’autre. Personnellement, c’est ma sixième CAN et je pense que c’est le tournoi le plus décisif pour moi. Je remercie tous mes coéquipiers et les membres de notre staff, ainsi que tous les Egyptiens, à commencer par le président de la République. J’espère qu’ils seront récompensés demain.

 

Journaliste – Vous avez déjà conduit l’Egypte en Coupe du monde. Et cette année, vous êtes en finale. Comment cette finale sera pour vous ?

Lors de la finale de 2017, je pense que nous étions un peu fatigués. On était obligés de changer de schéma tactique. Cette fois-ci, nous avons, en plus de cinq remplacements, un très bon groupe et tous les Egyptiens sont reconnaissants pour ce que nous faisons. Nous n’avons pas été chanceux en 2017, mais nous espérons que nous aurons plus de chance cette fois-ci.

 

Journaliste – Si vous gagner la CAN, ça va certainement vous booster pour être élu meilleur joueur au monde.

Je peux vous dire que je suis totalement concentré sur la finale de demain et sur comment la gagner. Tout le groupe se prépare pour ça. Après c’est un peu trop tôt de parler de meilleur joueur au monde. Je suis concentré pour gagner la finale contre le Sénégal.

 

Journaliste -Comment vous sentez-vous avant cette finale, après avoir perdu en 2017?

Les Egyptiens sont contents qu’on soit en finale, les joueurs sont prêts mentalement et physiquement, la compétition a été compliquée (difficultés et blessures), je pense que nous sommes prêts et c’est la nôtre. En 2017, on est arrivés en finale « cramés », les 5 changements lors de cette édition nous aident, demain on va gagner par la grâce d’Allah.

 

Journaliste – Qu’est-ce que ça fait d’affronter en finale votre coéquipier à Liverpool, Sadio Mané ?

C’est super de jouer contre le Sénégal et contre Sadio Mané. On s’était dit que ce serait chouette de se retrouver en finale. Nous serons adversaires demain et puis nous redeviendrons coéquipiers. Demain, c’est une question de victoire ou de mort et nous avons l’intention de gagner pour amener une autre étoile à notre pays.

 

Journaliste -En tant que capitaine, quel message allez-vous passer à vos coéquipiers ?

C’est la première fois que je vois tout le peuple et les médias, derrière la sélection depuis un moment, et les joueurs ressentent ça sur le terrain, on a besoin du soutien du peuple. Je n’ai qu’un message pour mes coéquipiers : « C’est une finale, prenez du plaisir, vous voyez comment vous rendez le peuple heureux, prenez vos responsabilités. »

 

Journaliste -Quelle sera la clé du match pour battre le Sénégal?

La clé du match ? Jouer comme les matchs précédents, pas plus ni moins. Demain pour nous, est une question de vie ou de mort, on va gagner.

 

Propos recueillis par Jacques Pekemsi, envoyé spécial d’Africa Top Sports à Yaoundé


Articles récents