Coupe du Monde 2022 Barrages zone Afrique : Les 4 attendus et la surprise inespérée regroupés



Ils étaient 10 à rêver de Qatar et de Coupe du monde. Sur la dizaine, la première moitié est en fête, et l’autre moitié, est entrain de grincer des dents. Il s’agit de l’Egypte, de l’Algérie, du Mali, du Nigéria et de la RDC.

L’Egypte devra tourner la page de Queiroz et retrouver son football d’antan

Les Egyptiens, face au match qualificatif à la Coupe du monde ont juste renouvelé leur stratégie de la dernière CAN. Laquelle a consisté à défendre, espérant l’erreur de l’adversaire. Les Pharaons n’ont pratiquement rien montré face aux Lions, hormis en deuxième partie de seconde période, après l’entrée en jeu de Zizo à un moment où le Sénégal avait baissé le pied. Pour retrouver ce football qui la faisait triompher sur le continent, l’Egypte devra donc se réinventer avant les prochaines échéances. Ce qui doit commencer à l’instant, par un nouvel entraineur, étant donné que Carlos Queiroz a démissionné de son poste.

Algérie, de bons joueurs et plein de stars trop…convaincues

L’Algérie, elle, est pleine de très bons joueurs, mais parmi eux beaucoup de stars convaincues, à l’instar de Mahrez, Belaïli, Benrahma… Malheureusement, dans ces barrages pour la Coupe du monde, ils n’ont su composer ensemble. Le patron, Djamel Belmadi, n’a pas su trouver le bon tempo. Et après l’égalisation d’Ahmed Touba à la 118e minute, ses poulains qui pensaient avoir fait le plus dur, étaient loin de penser que Toko-Ekambi était toujours sur la pelouse. Le buteur camerounais, opiniâtre et vicieux a frappé mortellement les Fennecs, dans les ultimes secondes de la prolongation (120+4).

Mali, un grand vivier mais beaucoup de déceptions

Le Mali, grand pays de football, ayant depuis quelques années, un grand vivier de talents. Malheureusement, ses déceptions comme tant d’autres avant, s’enchainent. Après l’élimination en 1/8ème de finale de la CAN face à la Guinée Equatoriale, les Aigles du Mali  pensaient pouvoir se consoler avec les barrages de la Coupe du monde. Ils cherchaient donc, une première qualification en Coupe du monde contre la Tunisie. A l’heure du rendez-vous crucial, les Aigles face aux …Aigles se sont avérés inoffensifs.

Nigéria, un vieil arbre habitué qui a fini par mourir

Vieux habitués de la Coupe du monde, les Super Eagles du Nigéria, étaient attendus à Qatar ! Heureux et gonflés, avant ces barrages, et avec 3 Coupes du monde alignées successivement derrière, les joueurs nigérians ne pouvaient pas se louper devant des Ghanéens trop fragiles lors de la dernière CAN. En plus que ce match se disputait sur leur sol, les Super Eagles avaient tout pour triompher. Loin s’en faut, puisqu’à la fin, le Nigeria n’ira pas au Qatar. (0-0 à Accra, 1-1 à Abuja) le compte est vite fait.

La RDC, la surprise bien inattendue

Parlant de gros morceaux qui ont échoué aux barrages sur le continent, et c’est parce qu’elle n’était pas à la dernière CAN, il a été difficile pour les observateurs de cocher la RDC. Et c’est à raison que la RDC a facilement été sortie par le Maroc. Conclusion : les Léopards de la RDC ont été battus et éliminés par les Lions de l’Atlas au Maroc, mardi à Casablanca, 4 à 1, après le score 1-1 de l’aller.

 

Yves de Fréau

 

 


Articles récents