Foot Afrique LDC CAF : Al Ahly scandalisé face à l’attribution de la finale 2022 au Maroc



Pitso Mosimane crie à la corruption, face à la décision de la Confédération africaine de football (CAF) d’attribuer au Maroc l’organisation de la finale de sa Ligue des champions 2022.

L’entraîneur d’Al Ahly SC et son club ont étrillé 4-0 les Algériens de l’ES Sétif à l’aller des demi-finales du tournoi. Dans l’autre match, les Marocains du Wydad Casablanca ont battu 1-3 les Angolais du Petro de Luanda. Lundi, la CAF a annoncé que le Maroc serait le pays hôte de la finale de la compétition pour la deuxième année consécutive.

Selon la CAF, Casablanca était le seul candidat, après que le Sénégal se soit retiré. Mosimane n’est pas satisfait de la décision, son club ayant demandé sans succès à l’instance d’organiser le match dans un pays « neutre ». Car le Wydad Athletic Club est presque certain d’atteindre la finale, de la disputer dans son pays avec l’avantage du terrain et de ses fans.

Mosimane y voit de la corruption. « Lorsque les matchs de la phase de groupes de la Ligue des champions de la CAF ont été terminés, des rumeurs disaient que l’Afrique du Sud était l’hôte. Hao, jiki jiki (soudain), après que le match des demi-finales ait été disputé, il y a eu un grand silence sur le pays pour accueillir la finale. Puis après le match aller des demi-finales, tout à coup le Maroc accueille. », a écrit le manager sud-africain sur Twitter.


Articles récents