Foot Afrique Ghana : Duncan prend sa retraite internationale, « Je suis dégoûté »



Alfred Duncan a annoncé ce samedi sa retraite internationale, postant un long message où il dit avoir été humilié et discriminé par les responsables de la Fédération ghanéenne de football.

Au cours de cette saison 2021-22, l’ancien joueur de l’Inter Milan est devenu un habitué d’une équipe de la Fiorentina qui s’est qualifiée pour la Ligue Europa Conférence, faisant 33 apparitions en Serie A. Le milieu de terrain de la Viola a dit adieu à la sélection ghanéenne des Black Stars, après 9 sélections seulement depuis 2012.

Duncan a écrit une lettre cinglante, annonçant sa retraite de l’équipe nationale de son pays de naissance. Le joueur de 29 ans invoque « l’humiliation et la discrimination. » dans une déclaration que la Fiorentina a publiée sur son site Web.

« Le temps est venu de faire ses adieux à l’équipe nationale.

Je suis dégoûté parce que je voulais écrire un morceau d’histoire avec le Ghana mais ils ne m’ont jamais donné la chance de faire mes preuves.

Lorsque vous n’êtes jamais pris en considération et que vous ne pouvez rien faire pour changer la situation, cela devient de plus en plus éprouvant mentalement. J’ai été humilié, discriminé et laissé pour compte pendant des années alors que j’ai toujours été disponible. Je ne peux pas continuer à me sentir mal en pensant à la façon dont j’ai été traité injustement, sachant que ma conscience est claire.

Jusqu’à il y a quelques années, aucun autre joueur ghanéen n’avait été aussi performant que moi et n’avait disputé autant de matchs dans une ligue aussi prestigieuse. Pourtant, je n’ai jamais été considéré pour l’équipe nationale. J’ai récemment refusé certaines commandes parce que je trouve insultant qu’on m’appelle juste par commodité; mes sentiments en tant qu’être humain qui fait des sacrifices dans son travail ne sont tout simplement pas pris en compte.

Il y a six ans, quand je jouais pour Sassuolo, j’ai subi le traumatisme psychologique de voyager 15 heures pour aller à Washington pour un match amical contre le Canada et de ne même pas jouer une seule minute. en plus, j’étais le seul joueur à ne pas avoir de temps de jeu. Ce fut une période très difficile pour moi et ma famille, mais grâce à mes proches et au soutien d’un psychologue, j’ai également pu surmonter cela.

J’ai traversé une période torride à cause de l’équipe nationale mais j’ai tout surmonté par moi-même et j’ai continué mon chemin. J’ai trouvé la paix et le bonheur sans penser à être appelé en équipe nationale ; Je me suis juste concentré à donner le meilleur à ceux qui me soutiennent, qui me considèrent comme un joueur important et qui m’apprécient. C’est incroyable qu’un joueur comme moi qui a tant fait et qui joue en Serie A depuis 11 ans n’ait été sélectionné que neuf fois. C’est fou et il n’y a aucune raison logique à cela. Je n’accepte pas d’être appelé simplement parce que l’association de football a subi des pressions de la part des supporters et non parce qu’ils reconnaissent ma valeur et ce que je peux apporter à l’équipe nationale.

Le président de la FA ghanéenne, James Kwesi Appiah, Avram Grant et Charles Akonnor savent parfaitement d’où je viens et comment ils m’ont traité. Je ne mérite pas tout ce qu’ils m’ont fait subir et pour cette raison je mets fin à une histoire qui n’a jamais vraiment commencé. Je veux avoir la paix et la sérénité que je mérite et pouvoir continuer à jouer pour la Fiorentina, l’équipe que j’apprécie et qui me respecte pour qui je suis et la passion que je mets dans mon travail quotidien. Merci!

JAD »


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.