Foot Europe Omar Daf : « L’envie du Président de me faire venir a beaucoup joué. Dijon est un club ambitieux… »



Omar Daf, a livré hier ses premières impressions en conférence de presse après la signature de son nouveau contrat comme entraîneur de Dijon (Ligue 2). Le Sénégalais de 45 ans, ancien défenseur des Lions de la Teranga quitte Sochaux, son club de cœur.

Son arrivée au DFCO

« Je suis très heureux d’être là. L’envie du Président et des dirigeants pour me faire venir a beaucoup joué. C’est un club ambitieux, raison pour laquelle j’ai choisi ce projet. […] Je suis un homme de projet, je m’inscris dans ce sens-là. Quand on commence un nouveau projet, on a des ambitions, on veut aller le plus haut possible mais toujours avec beaucoup d’humilité. Il y a eu des saisons compliquées, il va falloir stabiliser, reconstruire tout en gardant cette ambition-là. »

Départ de Sochaux

« Sochaux, c’est le club qui m’a formé, qui m’a lancé dans le club professionnel, et qui m’a donné aussi l’opportunité d’entraîner au plus haut niveau. Je serai toujours reconnaissant envers ce grand club pour tout ce qu’il a pu m’apporter dans la construction de l’homme que je suis aujourd’hui. C’est une page qui se tourne. Je vais essayer d’apporter toute mon expérience au DFCO. Les dirigeants m’ont exposé ce projet qui m’a séduit. Aujourd’hui, je vais me donner à 100% pour aider le club à atteindre ces objectifs. C’est un club qui a des ambitions. »

Sa vision du DFCO

« C’est un club qui ne cesse de progresser d’années en années. Quand on voit les installations aujourd’hui, il y a tout pour bien faire. Il y a des joueurs de qualité. C’était une équipe qui était en Ligue 1 il n’y a pas si longtemps. Il faut se concentrer et travailler. C’est un club stable et sain, je suis très heureux d’être là. »

Respect de l’institution

« On ne peut pas exister à un haut niveau s’il n’y a pas ce respect de l’institution, cet engagement au quotidien. J’aime que les joueurs donnent tout ce qu’ils ont pour le club. Il y a un cadre, les joueurs sont libres à l’intérieur du cadre, à partir du moment où ils respectent le fonctionnement. Quand on signe un contrat, on se doit de le respecter. J’aime bien quand mes joueurs prennent du plaisir. Je veux qu’ils produisent un football rayonnant, porté vers l’avant. […] Quand on hausse le ton, c’est que l’on est dépassé aussi par ce qui se passe. Je veux apporter beaucoup de confiance à mes joueurs. Quand on a bien travaillé la semaine, sur le match du week-end, on doit prendre beaucoup de plaisir et donner du plaisir à nos supporters. Le but, c’est que les gens remplissent le stade et repartent heureux. Pour ça, il faut un investissement total et c’est ce que j’attends de mes joueurs. »

Le groupe dijonnais

« Ce sont des joueurs de qualité. On avait fait 2-2 avec Sochaux contre eux et on avait vu une très belle équipe de Dijon. Les gens qui étaient au stade ont apprécié le spectacle. A nous de trouver le bon équilibre. Il ne s’agit pas juste d’avoir 20-22 bons joueurs. Il faut qu’on soit très équilibré pour bien défendre et attaquer aussi. On va faire des ajustements. Avec Gérard Bonneau et son équipe, il y a tout ce qu’il faut pour trouver des éléments qui vont venir compléter cet effectif. »

L’animation défensive

« C’est un équilibre à trouver. L’animation défensive part de nos attaquants. Tout le monde est concerné par l’animation défensive. C’est un état d’esprit. Il faudra travailler dans ce sens-là pour être plus solide. Ça permettra à l’équipe d’exprimer tout son potentiel et sa qualité offensive. Il y a du boulot là-dessus, mais il y a des joueurs de qualité pour répondre à cette problématique-là. »


Articles récents