CAN Féminine 2022 [CAN 2022] – Maroc 1-0 Burkina Faso : Pascal Sawadogo, « On va essayer d’être plus ambitieux »



Après avoir perdu 1-0 face au Maroc d’entrée, le Burkina Faso espère « tirer des leçons de ce match et aussi suivre le match de nos (autres) adversaires. »

Conférence de presse de Pascal Sawadogo, sélectionneur des Etalons Dames du Burkina Faso :

Journaliste : Vos impressions ?

« Je pense qu’on a fait un très bon match. Je disais hier qu’il faut offrir un bon spectacle à ceux qui sont venus et à ceux qui sont restés au pays, au Burkina Faso. En première mi-temps nous avons essayé de presser, mais le but est venu sur un coup de pied arrêté. En deuxième mi-temps, je pense qu’on a bien joué. Chaque équipe avait la possibilité de marquer un but. En tout cas, je pense  que le match était d’un bon niveau. D’un autre côté il y a un grand regret, parce qu’on n’a pas pu battre la défense (marocaine) pour aller marquer. Tout est un peu nouveau pour nouveau, l’environnement, le public. On espère quand même que le public est satisfait du niveau des équipes. »

Le niveau était bien, mais vous avez manqué d’efficacité, comment cela s’explique t-il ?

« Le football, c’est un sport complexe. Il faut courir et réfléchir en même temps. Ce n’est pas donné à tout le monde. C’est vrai qu’on a eu beaucoup d’occasions et de problèmes sur les derniers gestes, les dernières passes. Mais j’ai pu voir que ça peut se corriger grâce à mes conseils. Comme on le dit, il y a encore deux matchs et j’espère que si on maintient le cap, j’espère qu’on fera mieux. Nous voulions jouer avec un bon niveau et donner du spectacle. ça serait intéressant si on marquait un but Peut-être avec le Sénégal, on peut faire un meilleur match. »

Journaliste : Comment appréhendez vous le prochain match dans ce groupe ?

« Le prochain match, on va l’aborder avec le même état d’esprit. Quoiqu’il en soit, un match d’ouverture, il y a toujours des crispations, de la peur. Mais comme les filles ont déjà joué un match, elles ont acquis une certaine expérience. Je pense que lors du prochain match, on va essayer d’être plus ambitieux, prendre des risques pour pouvoir avoir quand même les trois points. »

Journaliste : Est-ce que vous n’avez pas sous-estimé l’équipe adverse ?

« Non, il ne faut pas sous-estimer l’équipe quel que soit son niveau. Vous savez, c’est comme tu prépares ton équipe et tu mets les hommes qu’il faut aux postes qu’il faut. On a fait avec les meilleures qu’on a malheureusement, ça n’a pas trop marché. On a même étudié certaines joueuses et on a même fait un plan spécialement sur ça. Sinon on n’a pas sous-estimé. Moi je dis, un but sur coup franc, tout le monde est alerté et le contexte dans lequel le but est marqué. On arrête le match, on va à la VAR et on revient. Bon, pour moi il y a eu un moment de flottement, un petit moment de manque de concentration si je peux dire. On va tirer des leçons de ce match et aussi suivre le match de nos (autres) adversaires pour voir ce qu’on peut tirer de bon. »


Articles récents