CAN Féminine 2022 [CAN 2022]- Refiloe Jane :  » On sent que c’est l’année où l’on peut soulever le trophée »



L’Afrique du Sud vient de battre le Nigeria pour la première journée du groupe C à la Can féminine. Pour la joueuse Sud-Africaine Refiloe Jane, cette année peut-être la bonne pour les Banyana Banyana qui cherchent à remporter cette CAN féminine depuis longtemps.

ATS-Journaliste – Qu’est-ce que signifie cette victoire pour vous ?

 Refiloe Jane : Je pense que c’était une victoire importante pour l’équipe, on parle toujours de l’importance de gagner le premier match que ça soit le Nigeria ou n’importe quelle équipe, parce que ça nous donne de la force pour la suite du tournoi.

ATS-Journaliste – Pensez-vous que c’est l’année pour remporter ce trophée et casser la domination nigériane ?

 Refiloe Jane : On sent que c’est l’année où on peut soulever le trophée, mais nous ne devons pas perdre la tête, c’est un long tournoi, tout peut encore arriver, on doit juste rester concentrés, prendre match après match, et on espère que tous nos matches se concluront pas un résultat positif pour nous.
Je pense qu’on a montré un meilleur visage aujourd’hui contre le Nigeria, nous avons dominé le match, même si en première mi-temps ils auraient pu se créer des occasions, nous avons eu de meilleures chances qu’elles de marquer, nous avons toujours poussé et mis la pression. Je pense que nous étions la meilleure équipe aujourd’hui.

ATS – On a le sentiment aussi que vous avez été plus agressives que le Nigeria. Est-ce que ça a été la clé pour la victoire ce soir ?

Refiloe Jane : Nous savions que le Nigeria était une équipe très physique, avec de très grandes joueuses, et nous ne pouvons pas vraiment rivaliser avec elles sur ce point, même si nous devons rester fortes. Donc nous devions juste jouer notre jeu sur le terrain, un jeu agressif sur le terrain, mais pas physiquement [sans faire trop de fautes dangereuses].

ATS-Journaliste – C’était une finale avant l’heure ce soir ?
Refiloe Jane : Nous connaissions les forces du Nigeria, et si nous voulons jouer contre elles nous ne devons pas jouer sur le physique, on doit juste se concentrer sur le ballon, le faire circuler et jouer le match et c’est ce que nous avons fait ce soir, nous nous sommes créé plus d’occasions, nous avons marqué et nous avons annihilé pas mal de leurs occasions.

Dounia Mesli Journaliste-Reporter Africa Top Sports


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.