CAN Féminine 2022 [CAN 2022] – Nesryne El Chad (Maroc) : ‘’J’ai marqué le deuxième ça aurait pu être une autre »



Nesryne El Chad a inscrit un but lors de la victoire de son équipe le Maroc ce soir face à l’Ouganda. Intérrogée par Dounia Mesli, elle a souligné l’unité qui règne dans cette équipe marocaine. 

 

Journaliste – Comment vous imaginiez ce match, vous remportez votre deuxième match de cette CAN. La fête est plus belle ?

Joueuse – la fête elle est belle plus que à la mi-temps ce n’est pas un match facile, ce n’est pas un match gagné surtout. Dans les vestiaires on se l’ai dit, rien n’est fait, un nouveau match commence sur la deuxième mi-temps et à nous de montrer notre vrai visage. Et sur la deuxième mi-temps, c’est ce qu’on a fait, on a cherché plus fort, plus longtemps et ça payé. puis maintenant on a fini ce match, on a gagné, on est tous contents et on pense au match du Sénégal vendredi, pour la victoire INCHALLAH.

 

Journaliste – Comment est-ce que vous avez été surprises par le but de l’Ouganda sur l’égalisation ?

Joueuse – Oui forcement le coup franc il est super bien tiré. Après c’est à nous de ne pas faire fautes aussi dans cette surface, surtout aussi près du but. On sait qu’elles sont performantes sur coup de pieds arrêtés et c’est ça qu’on doit arrêter de faire des fautes débiles, ce qui est important aujourd’hui c’est la victoire et qu’on n’ait pas baissé la tête.

 

Journaliste – Justement j’en parlais au coach, les changements qu’ils ont effectués a rebooster l’équipe du Maroc ?

Joueuse – C’est sur nous avons un groupe complet que ce soit les filles dans les tribunes, les filles sur le banc. Toutes celles qui rentrent et toutes celles qui sont sur le terrain donnent le maximum d’elles-mêmes et on a toutes confiances les unes aux autres, on est une famille donc peu importe qui marque, peu importe qui rentre, tant que nous à la fin on est satisfaites et on a la victoire par un travail d’équipe. Franchement peu importe qui marque, qui est meilleure joueuse.

 

Journaliste – Justement tu as marqué le but de la victoire, est-ce que tu t’attendais à un rôle si grand ?

Joueuse – Non après sincèrement je m’en fiche un peu parce le but. C’est ce qu’on se dit avec Yasmine qui joue avec moi dans l’axe. Elle me dit si tu l’as je l’ai, franchement je m’en fou. Tant qu’il y a une de nous qui l’a. Elle m’a dit la même chose. Faut qu’on continue comme cela, les coups de pied arrêtés ça va être notre force cette année. On a des tireuses merveilleuses, on est bonnes de la tête. Le rôle de ce match je le partage avec toutes les filles. Franchement c’est une famille. J’ai marqué le deuxième ça aurait pu être une autre.

Journaliste – Qu’est-ce que tu penses de cette équipe (Sénégal), est-ce que vous pensez monter crescendo pour aller soulever cette coupe ?

Joueuse – peu importe l’équipe qui joue on va montrer crescendo les quarts, les demies et là le Sénégal, c’est une équipe qui joue au football. Mais nous ça ne nous fait pas peur, on est concentré sur nous nous, et sur ce qu’on va devoir mettre en place pour les battre.

 

Propos receuillis par Dounia Mesli, Journaliste Africatopsports, Rabat


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.