Afrique Djibouti : Sabri Ali prend quatre ans de suspension pour dopage



La FIFA a imposé une sanction à Sabri Ali Mohamed, ayant été testé positif à une substance interdite il y a quasiment neuf mois.

L’international djiboutien de 21 ans avait été suspendu de façon provisoire le 12 novembre 2021 lors des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022 de la FIFA. Ali Mohamed avait alors échoué à un test de testostérone lorsqu’ils ont perdu 4-0 contre l’Algérie. Maintenant la FIFA annonce qu’il est suspendu jusqu’au 11 juillet 2026. L’attaquant du FC Dikhil en première division du Djibouti, n’est pas le seul sanctionné.

Erick Alejandro Rivera l’est aussi. L’attaquant salvadorien est banni de tous les matchs jusqu’au 5 octobre 2025. Il a été testé positif au clostebol (un dérivé synthétique d’un stéroïde de renforcement musculaire que le corps produit naturellement en plus grande quantité chez les hommes que chez les femmes), le 8 septembre lors d’une défaite 3-0 contre le Canada.


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.