Afrique Jonas Kokou Komlan (Sélectionneur Togo A’) : Face au Niger, « les jeunes sont motivés »



Jonas Kokou Komlan reste concentré sur la rencontre face au Niger. A la veille de la rencontre aller du deuxième tour des éliminatoires du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN 2023), le sélectionneur local du Togo était en conférence de presse.

Entre prudence et détermination, les Eperviers locaux savent ce qu’ils doivent faire ce dimanche au stade de Kégué (Lomé) face au Mena locaux. Exempté du premier tour, le Togo qui était au récent CHAN veut y retourner. Tout passe par une belle performance face à l’adversaire, comme le confie en confie en conférence d’avant-match, le sélectionneur local.

Rester concentré sur l’objectif

Il faudra qu’on soit mentalement costauds. Parce que le public viendra, le public voudra un but tout de suite. C’est à nous de savoir gérer surtout l’entame du match. C’est très important. Bien rentrer dans le match, être présents dans les duels, savoir contenir les temps forts de l’équipe adverse. On travaille beaucoup sur cet aspect. Les jeunes sont motivés, il y a cette volonté de faire quelque chose demain.

Bien démarrer la rencontre

Je pense que c’est un match qui va se jouer sur 90 minutes. Tout est possible, on ne va pas tout de suite se jeter sur l’adversaire. Il faudra d’abord être présent parce que l’adversaire aussi à un moment donné, vient aussi avec sa stratégie. Donc, c’est à nous d’être prudents, de savoir bien gérer les premières minutes, l’entame du match. Si l’adversaire accélère, il faudra casser le rythme et imposer notre football, notre propre rythme. Maintenant, les occasions qui vont venir, il faudrait, si possible, marquer. Dans tous les cas, il faut être bien en place, tant sur le plan offensif que défensif pour qu’on ne soit pas surpris sur une ou deux contres derrière. C’est un match où il faudra être tactiquement bien en place, être costaud, pour être à l’abri de surprises.

Efficacité en attaque, mais aussi solidité défensive

On a beaucoup travaillé sur cet aspect. Ce sont deux matchs couplés. Si ce sont deux finales qu’on doit jouer, il faut surtout marquer. On a travaillé sur l’aspect offensif. Certes, sur ces derniers matchs on a marqué mais il ne faut pas oublier l’aspect défensif. Parce que quand tu marques et que tu n’encaisse pas c’est bon. Donc on a travaillé sur les deux aspects. Le reste c’est demain, soigner l’entrée, être en place, être dans nos bons temps forts, contenir dans ses bons moments et puis, être lucides devant les buts. ça peut se marquer sur les balles arrêtées ou sur des situations de jeu le plus important pour nous c’est de scorer et si possible ne pas encaisser derrière.


Articles récents