Coupe du monde CDM 2022 : Un favori par continent



La Coupe du monde approche à grands pas et non sans scandale à l’horizon, avec le Qatar s’apprête à accueillir sa compétition avec des nations de tous les continents, dont la France, qui remet son titre en jeu. Avec plusieurs nations africaines également attendues au Moyen-Orient, le spectacle promet d’être grandiose et de célébrer à n’en pas douter, la meilleure équipe du monde.

La prochaine CDM 2022 va offrir de grands affrontements et probablement, un aspect historique pour le football.

Il est, à quelques semaines du grand lancement de ce mondial, temps de se concentrer sur chaque continent présent avec le grand favori de chacun d’entre eux.

Le Qatar se prépare

 Afrique : Sénégal 

Les nations africaines n’ont pas rassuré lors de leurs dernières sorties, mais cela ne devrait pas les empêcher d’arriver pleines d’ambitions au Qatar.

Paradoxalement, le Sénégal est la sélection la moins habituée aux phases finales de Coupe du monde (3e participation), mais elle apparaît comme la plus en forme et la plus apte à aller loin lors de cette édition.

Menée par Sadio Mané, la sélection africaine figure dans la poule de l’hôte qatari

 

Amérique du Sud : Brésil 

Il faut remonter plusieurs années en arrière pour retrouver une sélection brésilienne aussi impressionnante à l’aube d’un mondial. Les coéquipiers de Neymar semblent fin prêts pour retrouver une étoile qui échappe à la sélection auriverde depuis maintenant 2002.

Le Brésil sera soutenu

Tous les regards seront tournés vers les Brésiliens dans quelques semaines et nul doute qu’ils apparaissent dès maintenant comme les grands favoris, tous continents confondus.

 

Europe : Croatie 

Finaliste malheureuse de la dernière édition, la Croatie a mis du temps à retrouver son niveau impérial qu’était le sien en 2018. Au cœur d’une Europe plus homogène que jamais d’un point de vue footballistique, la Croatie pourrait de nouveau être la belle surprise de ce Mondial.

Emmenée par Luka Modric, la sélection croate a de forts arguments à faire valoir, mais devra déjà ne pas se faire surprendre au sein d’un piégeux groupe F, constitué de la Belgique, du Canada et de l’un des prétendants africains, le Maroc.

 

Amérique du Nord : Canada 

La grande surprise – non pas jusqu’à un potentiel titre comme la Croatie – pourrait bien venir du Grand Nord ! Pour seulement sa seconde participation à une phase finale de Coupe du monde, le Canada arrive avec de grandes ambitions et surtout, de sacrés résultats emmagasinés dernièrement.

Tombeur des expérimentés Mexique et États-Unis, le Canada est l’une des nations montantes du football mondial. Les coéquipiers de Jonathan David seront à surveiller.

 

Asie : Qatar 

Les nations hôtes ont pris l’habitude de surprendre et il pourrait bien en être de même lors de cette édition si particulière. En plus d’afficher un soutien local probablement important, le Qatar jouit actuellement de grands résultats lors de ses dernières compétitions.

Invité à participer à la Gold Cup 2021, l’effectif qatari avait par exemple surpris en atteignant les demi-finales et en manquant de peu la victoire face aux expérimentés Américains, sur leur sol.

 


Articles récents