Afrique Plagiat : Le Maroc demande à Adidas de retirer le nouveau maillot de l’Algérie



En voici un épisode qui risque de raviver les tensions, déjà palpables, entre le Maroc et l’Algérie. Le ministère marocain de la Culture a ordonné à la marque Adidas, hier jeudi, de retirer de la vente sa nouvelle collection de maillots de la sélection algérienne, en l’accusant de s’être appropriée des symboles du « patrimoine culturel marocain ».

Dévoilé le 23 septembre, le nouveau maillot de l’Algérie – qui ne participera pas au Mondial au Qatar – pose problème au Maroc au sens où « il s’agit d’un vol de motifs inspirés du « zellige marocain » (céramique caractéristique de l’art décoratif traditionnel marocain) qui figurent sur des maillots de sport de l’Algérie, ce qui a poussé le ministère à agir en urgence », a, selon Foot Mercato, expliqué une source interne.

Le Maroc prend l’affaire très au sérieux, puisqu’on apprend qu’une mise en demeure a été adressée par e-mail et par voie d’huissier au PDG d’Adidas Kasper Rorsted. L’avocat de la Fédération marocaine dénonce « une appropriation culturelle et une tentative de voler un motif du patrimoine culturel marocain pour l’utiliser en dehors de son contexte ».

Me Mourad Elajouti a exigé le retrait sous quinze jours des maillots par l’équipementier sportif allemand qui s’est défendu en expliquant avoir puisé son inspiration dans le palais de Mechouar à Tlemcen, dans le nord-ouest de l’Algérie.


Articles récents