France Christophe Galtier (PSG) : « Je ne pense pas qu’ils ont voulu faire le service minimum »



A la suite de la victoire 2-1 au Parc des Princes face à l’OGC Nice, pour le compte de la 9e journée de Ligue 1, Christophe Galtier s’est exprimé sur ce succès important pour le club de la capitale pour récupérer sa place de leader, au dépens de l’Olympique de Marseille et avant leur choc face à Benfica en Champions League.

 

Journaliste – Renato Sanchez blessé ?

Renato en glissant a senti un petit étirement, et évidemment comme il revenait de blessure il a voulu sortir. Après la gravité de cette blessure c’est trop tôt pour le savoir, si ce n’est pas grand-chose ou si ça va nécessiter un peu de repos…

 

Journaliste – Lionel messi a inscrit son premier coup franc avec le PSG, le 60e de sa carrière. Avez-vous l’impression qu’il redevient le meilleur joueur du monde ?

J’ai le plaisir incroyable de le voir tous les matins et j’ai un réel plaisir de l’avoir. Il est bien dans sa tête, heureux tous les jours de venir s’entrainer, c’est un joueur très altruiste, très généreux avec les joueurs, il était habitué à marquer beaucoup de buts, la saison dernière était difficile pour lui.

Cette année il reprend goût à marquer, est-ce qu’il peut redevenir le meilleur joueur du monde ? Oui, s’il est dans une forme incroyable, il est bien préparé, tous les jours il a une relation avec ses partenaires qui me laisse penser qu’il est heureux, et ainsi il est performant et il peut retrouver ses stats de sa carrière !

 

Journaliste – Pas le meilleur match de Paris, le service minimum ce soir ? Est-ce que les échéances à court terme (Champions League) et la Coupe du Monde peuvent trotter dans la tête des joueurs ?

Evidement la coupure internationale associer au match important qu’on doit jouer mercredi [contre Benfica], peut démobiliser les joueurs. C’est très difficile de revenir dans la compétition quand on a voyagé et de revenir dans son club. En plus on a ce match contre Benfica, très important. Les joueurs je ne pense pas qu’ils ont voulu faire le service minimum, Nice a fait un très bon match. La première mi-temps pouvait laisser penser qu’on allait accélérer, mais notre début de deuxième mi-temps a été très mauvais, Nice a égalisé c’était mérité, il fallait injecter plus de sang frais pour retrouver de la vitesse.

Ça me parait encore tôt pour parler de mondial, c’est pour ça qu’il faut faire vite des points car les joueurs veulent jouer la Coupe du Monde c’est normal. Dans tous les championnats il y a des blessures, et on peut avoir de l’appréhension de se blesser juste avant.

 

« Il me semblait opportun de

ne pas le titulariser »

Journaliste – Sur la présence sur le banc de Mbappé

Je crois que le second match conte le Danemark il a pris un choc sur la hanche, il est revenu mercredi avec nous. Hier il avait encore un hématome au niveau de la hanche, en ayant discuté avec lui il me semblait opportun de ne pas le titulariser, et j’ai apprécié qu’il a été disponible en fin de match.

 

Journaliste – Les internationaux sont revenus avec beaucoup de fatigue de la trêve internationale, vous avez eu deux/trois jours de préparation pour ce match. Est-ce que ça peut expliquer l’incapacité a mettre du rythme ?

Oui on a eu du mal à mettre du rythme, et si Hakimi en parle c’est que c’est le ressenti des joueurs, ils ont beaucoup joué, mais je ne pouvais pas les faire souffler. C’est un calendrier très compact, on enchaine les matches, donc forcément il y a de la fatigue, des joueurs qui ont eu du mal a entrer dans le match et redémarrer en deuxième.

 

Journaliste – Sur la gestion de Lionel Messi titularisé sur tous les matches cette saison

Evidement qu’on fait très attention à nos joueurs, j’ai échangé avec lui hier quand il est venu rejoindre le groupe, je savais qu’il n’avait pas beaucoup joué avec la sélection sur le deuxième match et il m’a dit qu’il pouvait tenir sa place et qu’il n’avait pas besoin de souffler. Avec le scénario d’aujourd’hui comme il était très important de gagner, il me semblait très difficile de le sortir plus tôt, pour apporter plus de danger.


Articles récents