Europe OM : Pablo Longoria fait des révélations sur l’épineux dossier Bamba Dieng



À l’occasion d’un entretien accordé à nos confrères de Foot Mercato, Pablo Longoria (36 ans) le président de l’Olympique de Marseille, a évoqué de nombreux sujets. Après être revenu sur l’arrivée tardive d’Igor Tudor (44 ans) sur la Canebière, le dirigeant marseillais a accepté de livrer son ressenti sur le dernier été agité de Bamba Dieng (22 ans).

 

Auteur d’une très belle saison 2021-2022 (7 buts et 3 passes décisives en 25 matches de Ligue 1), Bamba Dieng (22 ans), le jeune attaquant de l’OM, s’est retrouvé poussé vers la sortie lors du dernier mercato estival. Après avoir discuté avec plusieurs formations anglaises et françaises, l’international sénégalais (13 sélections, 1 but) a vécu une ultime journée du marché d’été on ne peut plus animée. Tout proche de rejoindre le FC Lorient dans un premier temps, le toujours numéro 12 marseillais avait finalement pris la direction de l’OGC Nice, qui l’a recalé à la visite médicale, contraignant l’ancien joueur du Diambars FC (Sénégal) à continuer l’aventure sur la Canebière. Pour Pablo Longoria, ce dossier, épineux, a été particulièrement éprouvant sur le plan humain.

« Humainement, ce n’était facile pour personne. Quand tu es dans le mercato d’été avec un joueur qui est dans les radars des autres clubs, avec une possibilité de sortie, ce n’est pas facile au niveau mental pour le joueur. Mais ce n’est pas facile non plus pour le club. À partir du moment où le joueur est revenu ici, la situation a changé radicalement. Le joueur a beaucoup progressé et la conséquence, c’est qu’il a récupéré une place dans l’effectif parce que la méritocratie est la chose la plus importante dans la vie. Mais, jouer une compétition avec des mercatos encore ouverts, c’est très compliqué, notamment pour la psychologie des joueurs. Ce n’est pas non plus facile dans la relation que tu as avec un de tes joueurs qui se comporte différemment dans une situation de mercato. Ce n’est facile à gérer pour personne », a avoué le dirigeant olympien.


Articles récents