Afrique La Coupe d’Afrique des Nations reportée à 2024



Mauvaise nouvelle pour la Coupe d’Afrique des Nations : la Coupe du Monde du Qatar 2022 a obligé la Confédération Africaine de Football à reporter la date initialement prévue pour la prochaine CAN. L’événement est donc reporté de juin 2023 à début 2024. Si les supporters sont déçus, ils pourront miser sur les meilleures machines à sous en ligne en attendant de pouvoir effectuer leurs pronostics pour cette nouvelle édition de la Coupe d’Afrique, événement fédérateur qui rassemble, tous les deux ans, des milliers d’amateurs de football à travers le continent.

La Côte d’Ivoire prête à accueillir la compétition 

La 34ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations ne se tiendra pas comme prévu en juin 2023 mais en janvier 2024. La raison ? Le calendrier était trop serré pour les joueurs qui disputeront la Coupe du Monde en cette fin d’année. En effet, la préparation de l’événement le plus important au monde a entraîné un retard sur les championnats nationaux qui se termineront plus tard que prévu et qui n’auraient laissé que deux semaines de préparation pour les équipes participantes.

Cette décision, motivée par l’organisation de la Coupe du Monde de Football au Qatar en 2022, a été rendue officielle par le président de la CAF, Patrice Motsepe, lors d’une conférence de presse au Maroc. Il s’est notamment justifié en expliquant que la dernière journée de Serie A se jouera le 4 juin 2023 en Italie alors que la compétition africaine devait initialement commencer le 23 du même mois.

Pour autant, le lieu de la rencontre reste inchangé. La Côte d’Ivoire qui avait déjà mis en place un certain nombre d’infrastructures pour accueillir l’événement se tient donc prête à recevoir les équipes comme il se doit en janvier 2024.

Une compétition de la plus haute importance 

En Afrique, le football est une fête. Les supporters se ruent dans les stades, les cafés se remplissent et les paris sportifs s’enchaînent à l’approche de chaque compétition. L’Afrique vit et respire le football. Peu importe la taille des stades, la qualité des infrastructures, l’heure des matchs, ce qui compte c’est le football en lui-même. Le football est un enjeu majeur de l’identité nationale africaine.

Si peu de médias retransmettent la Coupe d’Afrique des Nations qui se joue tous les deux ans entre les seize meilleures équipes africaines, le football africain, lui, ne cesse de conserver son essence : le plaisir de la pratique sportive partagée. Regarder un match de Coupe d’Afrique, c’est lire le bonheur et l’enthousiasme sur le visage des joueurs, des arbitres, des commentateurs, et des supporters.

En Afrique plus que partout dans le monde, le football a le pouvoir d’unir les gens au-delà des divisions ou des conflits. Les victoires de chaque équipe ont un impact immédiat sur les nations. Les citoyens de chaque pays ressentent alors un fort sentiment d’identification à leur nation. Le football est le premier vecteur de valeurs auprès des jeunes et a le pouvoir de rassembler toute la population. Si les africains devront se passer de la CAN en 2023, ils mettent toute leur ferveur de côté pour l’édition 2024.


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *