Coupe du Monde 2022 Mondial 2022 : Les 10 joueurs africains à suivre lors de la compétition !

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




Le continent africain sera représenté par cinq pays à la Coupe du monde 2022 qui débute ce dimanche au Qatar. Il s’agit du Cameroun, du Ghana, du Maroc, du Sénégal et de la Tunisie. Alors que Sadio Mané, meilleur joueur africain du moment et deuxième au Ballon d’Or, sera absent de la compétition en raison de sa récente blessure avec le Bayern Munich, d’autres talents du continent seront, eux, bien présents pour représenter leur pays. Quels sont les 10 joueurs africains à suivre au cours de ce Mondial ?

Bryan Mbeumo

Il a rejoint l’équipe nationale du Cameroun très récemment, mais a tout de même été convoqué pour la Coupe du monde certainement en raison de ses qualités. Joueur de Brentford en Premier League anglaise, il est polyvalent et joue principalement sur le côté droit, mais arrive à se déporter sur le gauche. Mbeumo est puissant, apporte de la verticalité et est à l’aise techniquement. Reste à savoir s’il pourra s’adapter aux autres attaquants des Lions indomptables pour pouvoir apporter à l’équipe tout ce qu’il a comme potentiel.

Franck Zambo Anguissa

On le sait bon, mais Franck Zambo Anguissa n’a jamais été aussi en forme que cette saison. A 27 ans, le joueur a énormément progressé depuis son départ de Marseille. Une capacité physique énorme, des qualités pour ratisser, un volume de jeu qui lui permet d’être important dans la construction, Zambo Anguissa est décrit comme un profil parfait pour faire le lien entre son but et les 25 derniers mètres adverses. Devenu une pièce maitresse de l’équipe de Naples, il a déjà marqué 3 buts et délivré 6 passes décisives avec la formation italienne toutes compétitions confondues cette saison. Très bon dribbleur en plus, il sera le métronome de la sélection du Cameroun.

Mohammed Kudus

Joueur de l’Ajax d’Amsterdam, Mohammed Kudus n’est plus à présenter aux observateurs du football mondial. Un des éléments phares du plus grand club néerlandais, l’attaquant, qui participe à sa première phase finale de Coupe du monde, fait partie des jeunes talentueux des Black Stars et sera un atout considérable pour sa sélection. Attaquant de surface de réparation, Kudus à la capacité de décrocher et partir sur son côté gauche ainsi que de finir les occasions juste dans la surface. Très à l’aise avec son pied gauche, il a déjà inscrit 10 buts toutes compétitions confondues avec l’Ajax.

Thomas Partey

A 29 ans, Thomas Partey fait partie, pour sa part, de la vieille garde du Ghana. Ancien joueur de l’Atletico Madrid, le milieu de terrain droitier joue à Arsenal depuis 2020. Souvent blessé, il a retrouvé toute l’étendue de sa forme et de son talent cette saison et brille avec les Gunners. Avec le Ghana, Partey sera précieux dans l’orientation du jeu et en ce qui concerne l’apport d’agressivité dans le bons sens du terme. Thomas Partey sera certainement très utile quand il s’agira de débloquer certaines situations compliquées. Ses très belles frappes vont certainement servir pour les Black Stars en cas de match fermé.

Hakim Ziyech

Joueur de Chelsea, Hakim Ziyech aura une double revanche à prendre lors de cette Coupe du monde 2022. D’une part, alors qu’il est revenu en sélection après plusieurs mois d’absence et le départ de Vahid Halilhodzic avec qui il était en froid, l’ailier aura à cœur de prouver aux fans de la sélection marocaine et aux observateurs du ballon rond qu’il reste le meilleur joueur marocain et que la Fédération marocaine avait raison de limoger Halilhodzic pour lui permettre de revenir.

D’autre part, l’ailier de Chelsea, très peu utilisé par son entraîneur cette saison, aura envie de tout donner pour taper dans l’œil d’autres écuries vu qu’on annonce son possible départ en janvier.

Tout compte fait, Hakim Ziyech a prouvé lors du match amical contre la Géorgie qu’il reste la pièce maitresse des Lions de l’Atlas.

Azzedine Ounahi

Jeune international marocain évoluant au cœur du jeu angevin, Azzedine Ounahi fait régulièrement parler de lui ces deux dernières saisons. Fin techniquement et inspiré dans ses choix, le milieu de 21 ans peut jouer milieu central, offensif ou défensif. S’il doit encore progresser dans les duels aériens, il sera très intéressant dans le milieu à trois que pourrait utiliser Walid Regragui. Avec ses qualités de frappe en dehors de la surface de réparation, Ounahi pourra aussi contribuer à débloquer des matchs pour le Maroc si la défense adverse joue bas. Il sera donc suivi lors de la compétition.

Bamba Dieng

A 22 ans, Bamba Dieng sera l’un des joueurs africains à suivre au Qatar. En difficulté à l’Olympique de Marseille en début de saison 2022-2023 parce que n’entrant pas dans les plans d’Igor Tudor, l’attaquant sénégalais a fini par retrouver la confiance de son entraîneur, non pas pour ses beaux yeux, mais pour les qualités qu’il possède. Des qualités qu’il a largement démontré la saison passée sous les ordres de Jorge Sampaoli.

S’il peut être parfois maladroit, l’ancien goleador de l’Institut Diambars peut aussi être imprévisible en marquant des buts extraordinaires. On l’avait vu lors de la dernière Coupe d’Afrique des nations, notamment lors de son entrée en jeu contre l’Egypte en finale. C’est lui qui s’est procuré trois occasions et avait apporté le danger. Surtout, il a été présent lors des tirs au but, tirant et marquant le sien. Ce qui veut dire qu’il a également un mental d’acier qui bénéficiera bien évidemment au Sénégal.

Pathé Ciss

Le milieu central du Rayo Vallecano pourrait être l’une des attractions du Mondial 2022. A 28 ans, il s’est réellement révélé ces deux dernières saisons et pourrait avoir sa carte à jouer avec les Lions. Appelé cet été pour sa première cape avec le Sénégal, reste à savoir s’il pourra se mettre au niveau tout de suite dans la compétition. En tout cas, Ciss est un joueur à suivre lors de la compétition.

Hannibal Mejbri

Recruté par Manchester United à 16 ans, celui qui a 19 ans aujourd’hui a été appelé ces deux dernières années par la Tunisie. En progression dans les passes décisives, Mejbri a joué sa première CAN avec la Tunisie en janvier dernier et est un joueur qui a encore besoin d’expérience. Toutefois, il a cette faculté de débloquer les situations grâce à une très belle frappe du pied droit lors des coups francs ou corners. Ce n’est pas le joueur qui sera titulaire à toutes les rencontres, mais il sera important quand il entre en jeu.

Aïssa Laïdouni

A 25 ans, Aissa Laidouni se définit comme un milieu défensif avec « beaucoup d’impact » dans son jeu, et capable d’évoluer aussi « défenseur central » ou de dépanner au poste de « latéral droit et gauche ». Ce qui constitue beaucoup de qualités qui pourrait être bénéfique à la Tunisie lors de cette Coupe du monde. Avec 15 cartons jaunes la saison passée et 7 cette saison, Laïdouni a aussi une forte agressivité et est très fort dans les duels. Il est aussi très intéressant dans les duels aériens et à la capacité de dribbler. Il sera très suivi.


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *