Coupe du monde Mondial 2022 : Le Ghana mené 2-0 à la pause par l’Uruguay grâce à un doublé de De Arrascaeta



Le Ghana est mené 2-0 par l’Uruguay lors de leur dernier match de la Coupe du monde 2022. Le pays sud-américain doit son bon début à un doublé de la star de Flamengo, Giorgian De Arrascaeta.

Dès le début du match au Al Janoub Stadium d’Al Wakrah, les deux équipes ont manifesté leur envie de marquer vite. Cela a donné droit à des actions offensives à répétition, à l’image de celle où Luis Suarez a eu une occasion en or à la 12e minute. L’attaquant uruguayen s’est finalement mélangé les pinceaux et le ballon a été récupéré par la défense des Black Stars.

Derrière, à la 15e minute, Jordan Ayew a fusillé le gardien de but de l’Uruguay, Sergio Ramón Rochet Álvarez. Son tir a été bloqué après que André Ayew (en position d’hors-jeu) ait esquivé la balle. Au second poteau, Mohammed Kudus aurait pu marquer, mais il a été fauché par Rochet. Après visionnage de la VAR, l’arbitre Daniel Siebert a sifflé un pénalty. Capitaine, André Ayew s’est chargé du coup de pied arrêté. Le seul rescapé du duel entre les deux équipes en 2010 en Afrique du Sud a manqué le but. Rochet a paré le tir.

Une déception pour les Ghanéens qui auraient pu prendre l’avantage avant la demi-heure de jeu. A la 22e minute, les Black Stars ont eu chaud, quand un petit lob d’un attaquant uruguayen a failli rentrer dans les buts de Ati-Zigi. Heureusement la défense a dégagé le ballon juste à l’entrée. Mais quatre minutes après, Luis Suarez a buté sur le gardien de but ghanéen. De Arrascaeta a repris un tir de la tête pour ouvrir le score à la 26e minute. Ce but est la conséquence d’une défense passive du Ghana qui a montré trop de failles dans ce tournoi.

Il s’agissait de leur 6e but encaissé en 3 matchs. Mais cela ne les a pas empêché de poursuivre les quelques attaques dans le camp de l’Uruguay. Cela les a rendu encore plus vulnérables, occasionnant le doublé de De Arrascaeta (32e). Sur une belle combinaison de l’attaque uruguayenne, Suarez a retrouvé son coéquipier pour le but du break. 2-0 après seulement une demi-heure de jeu, le Ghana est mal embarqué et s’éloigne davantage de son rêve de disputer les huitièmes de finale.

L’Uruguay a procédé à un premier remplacement dans cette première mi-temps, Rodrigo Bentancur ayant cédé sa place à Matias Vecino (34e). Dans les tribunes, les supporters ghanéens affichent leur désolation. Effondrés par ce mauvais départ, ils réfléchissent probablement à comment le jeu a-t-il pu prendre un tel tournant en quelques minutes. Après quelques actions offensives sans réels impacts, le Ghana est allé à la pause avec un retard de 2 buts face à un Uruguay déterminé à décrocher une place au tour suivant.


Articles récents