LDC CAF (Finale) : ES Tunis vs Al Ahly, un duel défensif pour le titre

Espérance Tunis


L’Espérance de Tunis affronte ce samedi 18 mai 2024, Al Ahly en finale aller de la Ligue des champions de la CAF. Pour espérer soulever le trophée le 25 mai prochain, les Tunisiens devront s’appuyer sur leur défense solide et leur expérience passée.

 

Pour la première fois en cinq ans, l’ES Tunis revient sur la scène de la finale de la Ligue des champions de la CAF. Son dernier sacre remonte à 2019 devant le Wydad de Casablanca dans des circonstances particulièrement tendues. Après un match aller disputé au Maroc (1-1), le retour à Tunis avait été interrompu à la 58e minute alors que l’Espérance menait 1-0. Ce n’est qu’après près de quatre mois d’incertitudes, marqués par les hésitations de la CAF et une décision du Tribunal arbitral du sport, que les Tunisiens avaient pu célébrer leur quatrième titre en Ligue des champions.

Cinq ans après, ils sont une nouvelle fois proches du sacre. Ce samedi c’est au stade Olympique Hammadi Agrebi de Radès, en Tunisie que les Sang et Or accueillent le match aller. Ils espèrent prendre une option sérieuse avant le retour au Caire.

Deux forces défensives

C’est la huitième finale dans cette compétition pour le club qui devra compter sur sa remarquable défense. Celle-ci n’a pas encaissé de but depuis neuf matchs consécutifs en Ligue des champions. La dernière défaite du club dans la compétition remonte à la deuxième journée de la phase de groupes (3-1) contre Al Hilal du Soudan. Depuis, l’Espérance s’est corrigé et a maintenu une solidité défensive impressionnante.

Si l’ES Tunis démarre cette rencontre avec ces assurances, l’adversaire aussi a des arguments. Al Ahly, présente également une défense redoutable. Les Égyptiens ont réalisé neuf clean sheets consécutifs et n’ont concédé qu’un seul but en Ligue des champions cette saison. Ils restent invaincus sur leurs 18 derniers matches dans la compétition.

La prudence dans chaque camp

Ce sera la sixième rencontre en finale entre l’Espérance et Al Ahly, avec un léger avantage pour les Égyptiens qui ont remporté trois de ces confrontations contre deux pour les Tunisiens.

Al Ahly a atteint cette finale après avoir éliminé le TP Mazembe en demi-finale, restant invaincu dans cinq de ses six derniers matchs de la compétition. De leur côté, les Tunisiens ont battu Mamelodi Sundowns pour se hisser en finale, bien qu’ils aient peiné à retrouver leur forme en championnat national avec une seule victoire lors de leurs quatre dernières rencontres toutes compétitions confondues.

Al Ahly est considéré comme le favori pour remporter son douzième titre, notamment grâce à une série de 12 matchs sans défaite. Cependant, le gardien Mohamed El Shenawy reste prudent, soulignant que chaque match est unique. « Les supporters font une énorme différence, mais nous aimons atteindre ce stade et jouer devant des foules en Afrique. La clé du succès est la préparation et la concentration », a-t-il déclaré devant la presse à la veille de cette opposition.

Du côté de l’Espérance, l’entraîneur Miguel Cardoso assure que son équipe est prête tant physiquement que mentalement. « La préparation a été facilitée par la motivation de nos joueurs. Nous abordons cette finale avec une grande ambition de victoire et un profond respect pour Al Ahly », affirme-t-il.

 

Crédit Photo : ES Tunis


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *