Cameroun : Le président Paul Biya n’a pas pris position pour Samuel Eto’o

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com


Samuel Eto'o cité dans une affaire de matchs truqués au Cameroun


Jeune Afrique indiquait récemment que le chef de l’Etat camerounais a coupé la poire en deux dans l’affaire qui oppose le ministère des Sports à la Fédération camerounaise. Aux dernières nouvelles, il n’en est rien.

Selon le magazine panafricain, le président Paul Biya a validé Marc Brys comme sélectionneur des Lions indomptables, tout en tranchant en faveur de Samuel Eto’o en ce qui concerne la composition du staff technique. Ce qui voudrait dire que ce sont les personnes proposées par la Fecafoot qui devront composer le staff des Lions. Mais rien ne semble aller en faveur d’Eto’o et de son équipe.

En effet, le ministère des Sports ne compte aucunement céder en ce qui concerne le staff technique déjà mis en place. D’après ce département, « le chef de l’État n’a donné aucune directive au ministre [des Sports] visant à accepter une éventuelle modification de la composition du staff technique de la sélection nationale, nommé le 2 avril dernier avec son plein accord »

Selon Ferdinand Ngoh Ngoh, son secrétaire général, l’unique staff technique validé par l’Etat est celui désigné par le ministère.

« L’Etat n’a pas levé le pied face à Samuel Eto’o. C’est l’Etat qui emploie l’encadrement technique des Lions Indomptables. L’Etat ne saurait payer des entraîneurs qu’il n’a pas recruté », a-t-il averti lors d’une réunion tenue récemment à la primature.

A deux semaines des troisième et quatrième journées des éliminatoires de la Coupe du monde 2026, la crise reste donc toujours ouverte entre la Fecafoot et le ministère des Sports qui est bien décidé à ne rien céder à Samuel Eto’o.

(Crédit photo : Fecafoot)


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *