Cameroun – Fecafoot : Samuel Eto’o et Cyrille Tollo au bord de la bagarre (Vidéo)

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




Triste spectacle que celui offert ce mardi par le président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), Samuel Eto’o et le conseiller technique du ministère camerounais des Sports, Cyrille Tollo. Les deux hommes ont failli en venir aux mains.

Le football camerounais s’enfonce un peu plus dans la crise, à moins de deux semaines des éliminatoires de la Coupe du monde 2026. Une crise toujours entretenue par la Fécafoot et le ministère des Sports qui se sont donnés en spectacle ce mardi matin.

En effet, convoqué ce matin à la Fecafoot en vue d’une séance de travail avec le bureau de l’instance, le sélectionneur des Lions, Marc Brys, était accompagné d’une délégation du ministère des Sports à la tête de laquelle se trouvait Cyrille Tollo, conseiller du ministre. Ce dernier, qui ne voulait pas qu’Eto’o s’entretienne seul avec Brys, a voulu faire son entrée dans la salle de réunion mais a été tout de suite stoppé par le président de la Fecafoot. S’en est suivi une grosse dispute entre les deux hommes.

“Ici vous n’avez pas la parole. Quand je viens au ministère, je vous respecte. Ici je suis le seul patron. C’est la dernière fois ! Appelez-moi la sécurité et vous le mettez dehors ! C’est la dernière fois, vous avez compris !“, a pesté Eto’o au visage de Cyrille Tollo avant d’ordonner que celui-ci soit jeté dehors. Ce qui a été fait.

Une fois dehors, Cyrille Tollo fera une nouvelle fois comprendre que la sélection du Cameroun n’a qu’un seul staff, celui nommé par le ministère, et ne travaillera avec aucune autre équipe.

« Nous avons un message clair à faire passer et je le fais ici. Il n’y a qu’un seul staff qui existe à la tête des Lions indomptable. C’est le staff de M. Brys et de ses collaborateurs nommés par le Chef de l’Etat. Il n’y a pas un autre et il n’y en aura pas un autre, il faut que le message soit clair. M. Brys est en train de travailler avec son staff et le regroupement va commencer très prochainement, les joueurs vont commencer à arriver et le staff va poursuivre son travail », a indiqué Cyrille Tollo.

Le problème entre la Fecafoot et le ministère est donc loin de son dénouement et les prochains promettent si jamais Samuel Eto’o décide d’aller jusqu’au bout.

Ci-dessous, la vidéo des échanges houleux : 

 


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *