[UCL] Dortmund vs Real Madrid (0-2) : Brahim Diaz et les Merengues sacrés pour la 15e fois



Le Real Madrid a remporté ce samedi 1er juin son quinzième sacre en Ligue des champions. Les Espagnols ont dû se reposer sur leur expérience pour s’imposer (2-0) face au Borussia Dortmund à Wembley.

 

Avec Brahim Diaz sur le banc du côté du Real Madrid et Sébastien Haller côté Dortmund, les deux formations rêvaient d’un sacre à l’issue de cette rencontre très attendue. Lors des 45 premières minutes, le Real Madrid a été dominé par le Borussia Dortmund, mais il n’a pas craqué. Comme ils l’avaient fait en demi-finales contre le PSG, les joueurs du BVB ont livré une prestation défensive très solide et se sont montrés redoutables en contre-attaque.

Dortmund volontaire mais…

Les Allemands ont réalisé une meilleure première mi-temps. Sans un Courtois excellent, déterminant à deux reprises face à Adeyemi. D’abord en poussant l’attaquant du BVB à s’excentrer, permettant ainsi le retour de Carvajal, puis en repoussant un tir de l’Allemand. Sur une frappe de Sabitzer, les joueurs d’Erdin Terzic auraient pu mener à la pause tant ils ont fait mal aux Madrilènes sur des contre-attaques rapides. Les Allemands également manqué de chance sur le tir de Füllkrug en bout de course, qui a heurté le poteau droit de Courtois.

Il s’en est donc fallu de peu pour que Dortmund ne prenne logiquement l’avantage dans cette finale. Le Real a véritablement souffert durant ce premier acte. Les hommes de Carlo Ancelotti ont éprouvé de grandes difficultés à stopper les transitions offensives des Allemands, qui ont transpercé trop facilement la défense madrilène. Cela n’a pas aidé les Merengue, qui ont peiné à trouver des solutions pour développer leur jeu et à se procurer des occasions. Seuls Valverde et Vinicius ont tenté leur chance en première période, mais leurs frappes n’ont pas été cadrées.

 

Le réveil du Real

Face aux difficultés éprouvées en première période, le Real Madrid va proposer un peu plus d’animation dans son milieu de terrain pour faire basculer la rencontre. 49e minute, sur le Real Madrid obtient un coup franc. Tony Kroos s’en charge. L’Allemand cadre superbement du droit en enroulant pour accrocher la lucarne gauche, Kobel s’envole et éloigne à deux mains. Sur le corner consécutif au coup franc de Kroos, Carvajal s’élève au premier poteau pour couper le centre du même Kroos mais sa déviation de la tête flirte avec la barre.

Le Real Madrid va poursuivre la pression jusqu’au déclic à la 74e sur un corner gauche suite à la frappe déviée de Valverde. Tony Kroos se concentre et enroule son centre du droit, Carvajal s’élève au premier poteau entre Füllkrug et Ryerson pour faire la différence de la tête.

 

Vinicius clos le débat

Remplaçant, Sébastien Haller fait son entrée à la 80e minute alors que son club est mené. L’Ivoirien ne mettra que 3 minutes pour se rendre à l’évidence que la soirée s’annonce triste pour les siens.

83e minute, une mauvaise passe de Maatsen est exploitée par Bellingham pour la transformer en opportunité. Juste après avoir détourné la tête cadrée de Nacho, Kobel est dans la foulée impuissant face au tir croisé pied gauche de Vinicius Junior dans la zone de vérité.

4 minutes plus tard, le Borussia Dortmund croit avoir trouvé enfin le chemin des filets. Mais le but de Niclas Füllkrug, d’une tête puissante, est refusé. Le joueur a été signalé hors-jeu. Le Real Madrid s’impose 2-0 et obtient son 15e sacre dans cette compétition.

 

Feuille de match 

Finale Ligue des champions UEFA 2023-2024 

Londres, Wembley

 

Borussia Dortmund 0-2 Real Madrid

Arbitre : Slavko Vincic (Slovénie)

Buteurs : D. Carvajal 74e, Vinícius Júnior 83e

Avertissements : N. Schlotterbeck, M. Sabitzer, M. Hummels pour Dortmund; Vinicius Junior pour le Real Madrid

 

Les compositions 

Borussia Dortmund : Kobel – Ryerson, Hummels, Schlotterbeck, Maatsen – E. Can (D. Malen 80e) (c), Sabitzer – Sancho (J. Bynoe-Gittens 87e), Brandt (S. Haller 81e), Adeyemi (M. Reus 72e), Füllkrug.

Banc : M. Reus, S. Haller, J. Bynoe-Gittens, A. Meyer, M. Lotka, N. Süle, K. Wätjen, S. Ozcan, F. Nmecha, M. Wolf, Y. Moukoko

Entraîneur : Edin Terzic

 

Real Madrid : Courtois – Carvajal, Nacho (c), Rüdiger, Mendy – Valverde, Camavinga, Kroos ( L. Modric 86e), J. Bellingham (Joselu 85e) – Rodrygo (E. Militão 90e), Vinicius (L. Vazquez 90+4)

Banc : L. Modric, Joselu, E. Militão, L. Vazquez, K. Arrizabalaga, A. Lunin, D. Alaba, F. Garcia, D. Ceballos, B. Diaz, A. Tchouaméni, A. Güler

Entraîneur : Carlo Ancelotti

 

Crédit Photo : UEFA


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *