Afrique Issa Hayatou : un dernier gros tacle à la FIFA avant de partir

issago

Issa Hayatou mauvais perdant ? A la suite de sa défaite face au Malgache Ahmad à la présidence de la CAF (Confédération africaine de football) jeudi à Addis-Abeba en Ethiopie, le Camerounais n’a pas hésité à désigner la FIFA comme responsable de son échec.

« Je sais que vous avez fait campagne contre moi. Voilà 29 ans que je suis à la tête de la Confédération africaine de football, mais visiblement certains pensent que je suis vieux et qu’il faut que je parte. Sepp Blatter a été réélu à la tête de la FIFA à 79 ans, mais personne n’en a parlé, là. Je ne veux pas faire de polémique. On voulait que je parte et je suis en train de partir », a lancé Hayatou à l’endroit du président de la FIFA, Gianni Infantino et de sa Secrétaire générale Fatma Samoura, à l’issue de l’Assemblée générale.

Depuis 1988 à la tête de la CAF, Hayatou n’a obtenu que 20 votes contre 34 pour Ahmad. Ce dernier à qui il a néanmoins tendu la main : « Sachez Monsieur le nouveau président que je suis à votre disposition, si jamais vous avez besoin de mon expérience. On ne peut pas avoir bâti l’organisation de la CAF pendant 29 ans et nous tourner le dos, c’est impossible ».

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com