CAN 2023 – Tom Saintfiet (coach Gambie) : « Nous venons demain pour gagner »



Tom Saintfiet a déclaré ce jeudi matin en conférence de presse de veille de match que son équipe est prête à affronter la Guinée ce vendredi 19 janvier 2024. Le coach belge qui compte sur le retour de certains éléments clés comme Ablie Jallow croit fermement que son équipe marquera demain contre la Guinée.

 

Obectif la victoire pour la Gambie

Le vendredi 19 janvier 2023 au stade Charles Konan Banny de Yamoussoukro, le Syli national de Guinée affronte les scorpions de la  Gambie, dans le cadre de la 2èmejournée des phases de groupe de la Coupe d’Afrique des Nations 2023. En voulant gagner la Guinée, Tom ne s’appuie pas sur l’histoire de cette affiche. Même si son équipe a gagné la Guinée en 2022 et en 2021, à l’occasion de la CAN au Cameroun, le Belge croit que le passé reste le passé et que demain est un nouveau match. « Je sais que les Guinéens sont déterminés… Kaba Diawara est un bon entraîneur qui a beaucoup d’alternatives, mais nous nous venons demain pour gagner », a-t-il déclaré face aux médias.

Tom Saintfiet soutient que la Gambie affrontera la Guinée avec l’intention d’obtenir un bon résultat car, leur objectif n’est pas de quitter la CAN dès le premier tour.

« Aujourd’hui, c’est le dernier entraînement. Mais déjà, on a le retour de deux joueurs qui n’étaient pas là contre le Sénégal pour cumulation de carton lors des éliminatoires. Je pense et j’ai le sentiment qu’on est prêt pour ce match contre la Guinée. On veut un bon résultat parce qu’on veut rester plus longtemps ici, on ne veut pas rentrer dès les phases de groupe »,a-t-il dit.

Oublier l’exploit de 2022

Revenant sur le succès qu’ils ont eu il y a deux ans au Cameroun contre la Guinée, le coach des scorpions de la Gambie a soutenu que cela appartient au passé et que demain est un nouveau match qu’il faut affronter avec détermination.

« Je ne pense pas qu’on soit favoris parce qu’on a gagné un match il y a deux ans. Deux années passées, c’est deux années passées. On a joué deux fois. Il y a de nouveaux joueurs, il n’y a pas de comparaison possible avec les matchs qui sont passés. La Guinée est très motivée, on le sait parce que quelques mois après le tirage, la Guinée a dit on veut gagner, on veut gagner. Ça va être un match très difficile, on va respecter la Guinée totalement, mais j’ai confiance en mon équipe pour qu’on soit prêt pour un bon résultat. L’histoire, c’est le passé, demain est un nouveau match. J’espère que ça sera le même résultat qu’à Bafoussam. Mais, à chaque fois qu’on doit jouer, on sait que la Guinée est forte, la Guinée est prête et ça ne va pas être facile pour nous » a indiqué  Tom Saintfiet.

Relations particulières des deux entraîneurs

Le sélectionneur des Scorpions a précisé qu’ils seront prêts  face à la Guinée même s’il a aussi insisté sur le respect qu’il a pour l’entraîneur Guinéen, Kaba Diawara. Tom Saintfiet a en effet, était son entraîneur au Qatar 20 ans plus tôt.

« On a travaillé ensemble à Al-Ittihad, l’ancien nom du club Al-Gharafa. Kaba est un homme très agréable, il arrivait de Nice, c’était notre attaquant de pointe. Je n’ai que des bons souvenirs avec lui, il était très professionnel et très gentil », raconte Saintfiet, qui était l’adjoint du Belge Walter Meeuws en 2003 dans ce club qatari.

 

 

 


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *