Autres Sports Rallye Monte Carlo WRC : Le Sud Africain Lategan a fait bonne impression

1 (9)

Un peu plus de 5 ans  après le Zimbabwéen Conrad Rautenbach au Rallye de Grande Bretagne en Novembre 2009, un pilote africain était au départ d’un manche de Championnat du Monde des Rallye, le WRC. Il s’agit du jeune pilote Sud Africain de 20 ans Henk Lategan qui faisait équipe avec son compatriote Barry White sur une Skoda Fabia S2000, au Rallye de Monte Carlo (22 au 25 Janvier).

Lategan et White sont en effet engagés en WRC2, en quelque sorte la division 2 du Championnat du Monde, et ils vont participer à quelques rounds du WRC dont cette manche inaugurale. La manche monégasque est  unanimement reconnu comme la plus prestigieuse à cause bien sûr du pays ou plutôt du royaume organisateur (bien que la plupart du parcours se situe en France) mais aussi par le difficulté d’appréhender le changement d’adhérence typique de cette épreuve (neige, verglas, asphalte). C’est le rallye que tout pilote voudrait gagner.

« C’est incroyable de courir sur un rallye avec Loeb, Ogier, Latvala et les autres pilotes de pointe« , a déclaré Lategan très heureux. Malheureusement le conte de fée s’est terminé dans la 10 des 15 spéciales du rallye (la plus longue, 51km)  pour notre duo sud africain quand leur voiture est parti en glisse sur une plaque de verglas au km 38. La Skoda a heurté une arbre avant de finir dans un fossé. L’équipage est sorti sain et sauf, la voiture a juste quelques tôles froissés.

Toutefois, avant cet incident Lategan et White ont fait plus que de se défendre pour leur premier rallye sur neige, pointant en 6è position du WRC2 face à des adversaires qui justifient des expériences sur cette surface. Une performance qui n’est pas passé inaperçu.

Barry White : « on s’est fait surprendre par une plaque noir dans l’ES10. Mais notre course en général s’est bien passée si ce n’est une crevaison dans l’ES7 ce qui nous a fait perdre près de 2 minutes sans quoi nous aurions pu finir devant Sébastien Loeb à la fin de la deuxième journée » (Le nonuple Champion du Monde a perdu plus de 10 minutes après une touchette, ndlr).

Henk Lategan : « J’ai beaucoup appris sur ce rallye, notamment la gestion de l’adhérence par rapport aux conditions de course. L’expérience est toujours utile pour les prochaines manches. Nous remercions tous ceux qui nous ont soutenu »