CAN2023 (1/2 finales) : Côte d’ivoire 1 vs RDC 0 : Les Eléphants rejoignent le Nigeria en finale!



Qui l’aurait cru un jour….après la lourde défaite concédée lors des poules face à la Guinée équatoriale sur le score de 4 à 0 ? la Côte d’ivoire va bel et bien disputer sa «finale » sur ses terres, dimanche prochain face au Nigeria, après avoir éliminé , ce soir, en demi- finale une belle équipe de la république démocratique du Congo, sur une réalisation de Sébastien Haller  (1-0). 

Cette première période de la deuxième demi- finale de la journée entre Eléphants et Léopards a commencé tambours battants pour les deux teams. En effet, les deux équipes ont lancé la cinquième vitesse dés l’entame de partie. D’ailleurs, les hommes de Sébastien Desabre ont trouvé la faille dés la 10′ du jeu, mais leur but était refusé suite à une faute sur le portier Fofana.

La Côte d’Ivoire enregistre enfin sa première occasion de but à la 17′, grâce à Adingra qui reprend de la tète un centre millimétré de Singo, la balle a raté de peu le cadre du gardien de but congolais, Mpasi.

Toutefois, durant les vingt premières minutes du jeu, ce sont les léopards qui furent les plus dangereux avec leur pressing haut sur les joueurs de Emerse Fae. Ils récupèrent beaucoup de ballons et déclenchent des contres rapides, notamment par les joueurs de vitesse comme Wissa et Meschack.

Les ivoiriens commencent petit à petit à s’installer dans la surface de réparation de la formation de la RD Congo. L’équipe de Emerse Fae se réveille enfin dans les dix dernière minute de ce premier half.

L’attaquant du Borussia Dortmund, Sébastien Haller était à deux doigts d’ouvrir le score avec sa spécialité (tète), après un jolie service de Singo, côte droit, qui dépose carrément le ballon sur la tète de Haller, mais ce dernier, pourtant seul face au gardien,  ne trouve pas le cadre (38′).

Juste avant la pause, les ivoirines ont touché le poteau gauche du portier congolais, Mpasi, grâce à Franck Késsié. Les joueurs du RD Congo étaient très soulagés de finir cette première mi- temps sur ce score de vierge de 0 à  0, dans la mesure ou les occasions les plus franches de scorer ont été l’œuvre des joueurs de Emerse Fae, mais ils ont manqué cruelmeent de réalisme.

Sébastien Haller en super héros

Bongondo qui a remplacé Mambenga pour la république démocratique du Congo à la pause était à deux doigts d’ouvrir le score sur une action solitaire, mais sa frappe retrouve le petit filet.

Késsié répond à l’heure de jeu à Bongondo à la 50′ du jeu. En effet, Gradel accélère et remet le ballon à Késsié, ce denier au abord de la surface de réparation tente une frappe, Mpasi dégage le ballon des deux poings. Toutefois, à force de répéter les efforts, les hommes de Emerse Fae ont enfin concrétisé leur temps forts en ce début de la seconde période grâce à Sébastien Haller qui reprend d’une volée un centre de Gradel, derrière, Mpasi , un peu avancé est lobé (65′).

Le stade Alassane Ouattara explose. Cette ouverture du score a complétement sonné les congolais qui ont failli encaissé, trois minutes plus tard,  un second but par l’entremise de ce poison de Haller, heureusement que sa tète est passé à quelques centimètres de la transversale.

Ce même Haller était tout prés de signer un doublé à la 70′, lorsqu’il se retrouve seul face au portier congolais, il tente un lob mais son ballon n’est pas cadré.

Les hommes de Sébastien Desabre ont tenté tant bien que mal de revenir dans la partie, mais en vain. Ils étaient en manque d’inspiration devant les buts de Fofana. Ce sont les ivoiriens qui vont disputer la finale de la 34e édition de la  coupe d’Afrique des Nations, dimanche prochain dans ce même stade Alassane Ouattara d’Abidjan face au Nigeria, tombeur de l’Afrique du sud en demi- finale.

Feuille de match : 

Match : Côte d’ivoire – RD Congo

Affluence : nombreuse

Arbitrage : Mutaz Ibrahim ( Libye), Khalil Khassani ( Tunisie), Abdourazak Ahmed ( Djibouti).

Buteurs : Cote d’Ivoire ;  Haller ( 65′)

Côte d’ivoire

Y. Fofana – Singo, Boly, Ndicka, Konan – Seri (Amani Lazare61′),  Kessié, S. Fofana (Sangaré 61′) – Gradel (Boga 90′), Adingra (Bamba 78′), Haller (Krasso 90′).

Entraîneur : Emerse Fae

RD Congo 

M’Pasi –  Kalulu, Inonga,  Mbemba,  Masuaku – Pickel Moguinda (Tshibola 70′), Moutoussamy – Elia Meschack (Silas 78′), Mambenga (Bongonda 46′), Wissa (Mayele 70′) – Bakambu (Banza 69′).

Entraîneur : Sébastien Desabre

 

Crédit photo : CAF


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *