Actu Can 2013 : Les Etalons n’ont pas à rougir

Pour sa première finale en Coupe d’Afrique des nations, le Burkina Faso ne réalisera pas l’exploit de remporter son premier trophée.

Les Etalons, visiblement crispés par l’enjeu, ont raté leur entame du match, ce qui a permis aux Super Eagles (favori de cette finale) de jouer plus libéré et de composter leur troisième titre de champion d’Afrique (après 1982 et 1994), 1-0.

A l’image du premier tir de Bancé à la 25’, qui n’inquiète pas Vincent Enyeama, le Burkina n’a pas véritablement effrayé le Nigeria. La seule grosse occasion des partenaires de Charles Kaboré sera la frappe croisée de Sanou détournée d’une main ferme par le gardien nigérian à la 74′.

Mais Paul Put et ses hommes n’ont pas à rougir, car personne ne les voyait au Stade National de Johannesburg pour le dernier acte de la CAN 2013.

Après un nul lors de leur premier match dans la compétition face au Nigeria (1-1), le Burkina atomise l’Ethiopie (4-0) pour son second match. Lors de son dernier match  dans la poule C, il se contente d’un nul blanc contre la Zambie pour accéder en quart de finale, avec en prime la première du groupe (une première depuis 1998).

Privé d’Alain Traoré blessé lors de la troisième journée, les Etalons sont aux prises avec le Togo pour une place dans le dernier carré.

Sous la houlette de Jonathan Pitroipa, ils dominent les Eperviers d’Emmanuel Adebayor en prolongations (1-0). C’est à l’épreuve des tirs au but qu’ils mettent fin aux ambitions des Blacks Stars du Ghana.

Mais en finale, la marche sans être très haute a été insurmontable pour Jonathan Pitroipa (meilleur joueur de la CAN) et ses coéquipiers qui concèdent l’unique but à la 40′ (œuvre de Sunday Mba) qui consacre le Nigeria.

Généreux dans l’effort, les Etalons doivent se servir de cette défaite pour construire l’avenir. Un avenir qui commence dans l’immédiat par les éliminatoires de la Coupe du monde 2014, le 22 mars contre le Mena du Niger.

 

Lire aussi :

Basile Boli : “bravo au Nigéria, respect Stephen !”

Stephen Keshi : il gagne une 2e Can, 18 ans plus tard ! “Merci Dieu !”

Revivre la CAN 2013 : – Ici –

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS