Afrique du Sud Rallyes des 1000 km : galère pour les Rajoël

000 mamisoaLes rallyes se suivent et ne se ressemblent pas pour Mamisoa Rajoël et Muriel Razafintsalama en Championnat de La Réunion. S’ils ont brillé à la précédente manche en décrochant une belle deuxième place au Tour Auto, ils ont par contre galéré pour finir 7è lors de la 4è manche, le Rallye des 1000, disputée le week end dernier. « C’est un rallye à oublier », déclarait Muriel.

L’appellation Rallyes de 1000 km est héritée des éditions anciennes, cette 41è édition ne compte « que » 338 km dont 147 de spéciales. C’est l’ES de Piton Hyacinthe longue de 20 km à parcourir par deux fois qui a ouvert le bal, tard  la nuit du Vendredi. Stéphane Sam Caw Freve sur sa Peugeot 206 WRC a réalisé un hold up lors du premier passage reléguant ses adversaires à une démi-minute.

Mamisoa lâche 47 secondes sur ce premier passage : « Nous avons eu un problème de puissance. Le moteur s’essouffle dans les spéciales en altitude. Piton Hyacinthe est l’une des montagnes les plus élevée de La Réunion. Nous avons également constaté le même problème quand la température baisse comme dans les spéciales de nuit». Sam Caw Freve a encore enlevé la deuxième ES, Samuel Bellon (Peugeot 207 S2000) concède 5 seconde et remonte à la deuxième au général devant Thierry Law Long 3è de la spéciale mais qui perd 20 secondes supplémentaire. Mamisoa lâche à nouveau 52 secondes.

SCF est crédité d’une avance de 40 secondes à la fin de la première journée et ses adversaires semblent déjà se résigner au départ de la deuxième journée de Samedi surtout qu’il a scratché la première des 4 spéciales au programme et peut commencer à gérer. Mehdi Gerville (Mitsubishi) en profite pour se distingue, il remporte deux ES. Bellon ne gagne aucune spéciale mais aligne régulièrement des bon temps et renforce sa deuxième place au général. Discret lors de la première journée, l’ancien quadruple Champion de La Réunion revient très fort. 000 mamisoa 1

Le rallye est revenu à des altitudes moins élevées lors de cette deuxième journée et la Honda Civic regagne de la puissance : « Nous avons augmenté le rythme pour refaire notre retard. J’ai un peu surpiloté même et commis quelques erreurs. Le moral est atteint et on surtout cherché à rejoindre l’arrivée ». L’avance de Sam Caw Freve sur Bellon s’est réduite à 27secondes au terme de la deuxième étape. La troisième très disputée entre Law Long, Unia, Gerville et Damien Dorseuil (Citroën saxo VTS).

4 spéciales clôturait la compétition le Dimanche. Bellon arrache les deux premières spéciales. Sans incidence sur le classement car Sam Caw Freve le talonne à chaque fois. Le pilote de la Peugeot 207 S2000 perd tout espoir de victoire quand il part à la faute dans l’avant dernière spéciale, Notre Dame de la Paix  longue de 19km ouvrant ainsi un boulevard pour SCF vers une nette victoire. Bellon garde sa deuxième place (+1min 2,8 sec). On a assisté à un jeu de chaise musicale pour la 3è place à laquelle se sont succédés Law Long, Unia et et Dorseuil qui monte sur la dernière marche du podium final quand Unia sort de la route dans l’ultime spéciale (Ville Blanche 8km).  Gerville aurait pu faire mieux que la 5è place sans un problème de câble d’accélérateur. Il termine premier des N4 car ça a été également la galère pour Johnny Picard et sa Subaru Impreza.

000 SCFLe calvaire continuait pour Mamisoa et Muriel lors de cette dernière journée revenue en haute altitude : « nous avons  déjà eu ce problem lors du Tour Auto. Peut être qu’il s’agit d’un défaut au niveau d’un capteur assymétrique ou du boitier » explique Mamisoa . «Nous avons beaucoup dépensé pour construire cette nouvelle caisse après notre accident à Siant Joseph (première manche, ndlr), et malgré le soutien de nos partenaires nous n’avons pas pu faire venir notre préparateur de France. On faire faire avec pour le reste de la saison. La prochiane manche sera en basse altitude et on verra ». Rappelons que Mamisoa est vice Champion de La Réunion chez les pilotes tandis que Muriel detient le titre chez les copilotes

 

41E RALLYE DES 1000KM – Filaharana ankapobeny

1. Sam-Caw-Freve-Teyssedre Margaux Peugeot 206 WRC (A8W) 1h42’36’’6

2. Bellon Samuel-Tornu Christophe Peugeot 207 (A 7S) 1h43’39’’7

3. Dorseuil Damien-Lauret Bertrand Citroën Saxo (F2013) 1h44’42’’8

4. Law-Long Thierry-Balbolia Mohamed Renault Clio (R3) 1h44’49’’5

5. Gerville Medhi-Piscione Sabine Mitsubishi Evo IX (N4) 1h45’09’6

6. Picard Johnny-Law-Man-Too J François Subaru (N4) 1h45’21’’3

7. Rajoel Manisoa-Rajoel Muriel Honda Civic (F2013) 1h47’02’’5

8. Pausé Pascal-Maillot Dominique Mitsubishi Lancer (N4) 1h47’12’’3

9. Barret Giani-Fock-Chock-Kam Henri Citroën DS3 (R3) 1h48’02’’4

10. Boyer Francellin-Adolphe Gladys Citroën C2 (R2) 1h48’03’’0