Afrique Stephen Keshi : Il réclame 8 mois d’arriérés de salaire

64932293_145693267Champion d’Afrique en titre, le Nigeria a déjà un pied au Mondial 2014. Les Super Eagles ont décroché une victoire à Addis Abeba face à l’Ethiopie en barrages aller des éliminatoires de la Coupe du Monde.

Alors que le plus dur est sur le point d’être réalisé, le technicien nigérian risque d’être confronté à un problème éternel et récurrent dans les sélections africaines : les primes et les salaires non payés des sélectionneurs. Le problème est tellement récurrent que c’est quasiment devenu coutume, proche du ridicule et au-delà de la caricature.

 

Réagissant aux propos du président de la Fédération nigériane sur les difficultés financières de l’instance, le sélectionneur des Super Eagles confie ne pas être payé depuis sept à huit mois.
« C’est le plus mauvais moment de ma carrière de ce point de vue-là. Travailler pendant sept ou huit mois sans être payé, je n’avais jamais vécu cela », a réagi Stephen Keshi, interrogé par la presse nigériane après une séance d’entraînement avec les Super Eagles locaux à Abuja. « Au Mali, mon salaire était déposé sur mon compte avant la fin du mois. Au Togo également », a poursuivi le coach champion d’Afrique. « Ne pas être payé me laisse penser que je ne suis pas apprécié, comme être sélectionneur était un privilège en soi. Je ne suis pas un privilégié. Je fais de mon mieux, je dois être respecté et payé », a conclu Stephen Keshi, qui avait menacé de quitter son poste au lendemain de la CAN 2013.
De son conté, le président de la Fédération nigériane de football (NFF), Aminu Maigari, estime que cette situation est due à un manque de fonds. Il tient à préciser que la NFF continuait à payer les factures du sélectionneur. « Ce n’est pas comme si on thésaurisait cet argent et refusait de le payer. La NFF est dans une situation délicate du point de vue financier. Nous avons dû réduire de moitié la prime de victoire des ‘Super Eagles’ de 10.000 dollars à 5.000 dollars », a expliqué le patron de la NFF.
Ancien capitaine de la sélection nationale, Stephen Keshi gagne 5 millions de nairas, soit 32.000 dollars par mois

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com