Afrique de l'Ouest NBA : Mbah a Moute et les Wolves impuissants face au Rockets, Golden State surclasse les 76ers, résultats de la nuit -vidéo-

Six matchs ont animé la saison régulière de la NBA dans le nuit du lundi à Mardi. Une soirée qui a été marquée par la nouvelle déculottée des 76ers. Battus par les Golden State d’Andre Iguodala, Michael Carter-Williams et ses partenaires entrent dans l’histoire de Philadelphia. Pendant ce temps Ian Mahinmi et les Pacers ont arrêté la série de défaite contre les Nuggets qui durait depuis novembre 2010.  La performance des africains et les résultats de nuit.

Golden State-Philadelphia : Nouvelle défaite à plus de 40 points pour les 76ers 

golden stateLe séjour Californien des 76ers vire en une véritable déroute. En deux matchs, les coéquipiers de Michael Carter-Walliams (24 pts, 4rbds, 3 pds) se sont pris des claques à plus de 40 points. Après les 45 points d’écart infligés par les Clippers, Philadelphie Sixers s’incline de 43 points face à Golden State (123-83). Avec 6 joueurs en double figure dont un intenable Mareese Speights, bourreau de ses anciens partenaires, les Warriors ont régalé l’Oracle Arena. L’intérieur  s’est fendu de 32 points  (record en carrière), 8 rebonds, 3 contres depuis le banc en 26 minutes de jeu. Surclassés dans la raquette (60 prises contre 38), les 76ers ont perdu le Game entre le deuxième et le troisième quart temps (37-12 Qet 19-32 Q3). Stephen Curry rend une  copie noircie de 23 points (à 6/9 derrière l’arc), 5 rebonds et 8 assists et Andre Iguodala a de son côté noirci toutes les colonnes avec 11 points, 7 rebonds, 6 assists, 2 interceptions et 2 contres. Il faut retourner en 1994 pour voir trace d’une franchise concéder des défaites à plus de 40 points dans un back-to-back. Et c’était déjà les Sixers ! (130-82 contre les Knicks le 21 avril 1994 et le lendemain un 133-88 face aux Pacers d’Indiana).

Detroit-San Antonio: Jennings remporte le duel contre Parker 

John Loyer débute son intérim de head coach sur le banc des Pistons par une victoire. Sous la mène de Brandon Jennings (21 points, 6 passes), Detroit a dominé San Antonio, 109-100. Après un début équilibré (25-24 Q1), les Pistons prennent les Spurs à la gorge. Jennings remporte son duel contre Tony Parker (11 points) et l’écart grimpe jusqu’à plus 20. Alors que le starter des Pistons est à 10 points et plus celui de San Antonio est en souffrance. Outre TP, seul Tim Duncun est à double figure avec 11 points également. Boris Diaw (12 pts, 4 rbds, 3 pds) et les autre membres du banc texans limitent la casse avec 46 points.

Image de prévisualisation YouTube

Minnesota-Houston : les Rockets font la loi chez les Wolves

Kevin Love (31 points à 9/23 au tir, 10 rebonds) n’a pas fait le poids face au collectif de Houston. Les Rockets sont allés chercher leur sixième victoire de suite au Target Center. Tarry Porter assurant le coaching le temps d’un match (ndlr, Rick Adelman était absent pour des raisons personnelles), n’a pas trouvé la solution au cinq majeur aligné par Kevin McHale qui termine à 14 points et plus. Minnesota, privée cette nuit de Kevin Martin (fracture du pouce gauche) et Nikola Pekovic, s’est donc logiquement inclinée, 89-107. Luc Mbah a Moute (10 points, 2 rebonds) et ses potes sont au plus mal avec une 4e défaite d’affilée. Gorgui Dieng a disputé 11 minutes sans jamais réussir à se montrer à son avantage (-1 à l’évaluation).

Image de prévisualisation YouTube

Milwaukee-Boston: Jeff Green règle l’affaire dans le dernier quart

Milwaukee craque dans le quart temps et s’incline face à Boston, 86-102. Au coude à coude durant les trois précédant quart temps (24-26Q1, 22-23 Q2 et 22-21Q3), les Bucks encaissent un 12-4 dans le dernier acte qui scelle l’issue de la rencontre. Jeff Green, auteur de 11 points dans cette période, termine meilleur marqueur de la rencontre avec 29 points. Jared Sullinger fête son titre de Player Of The Week de la conférence Est avec un double-double : 13 points, 10 rebonds. En face Brandon Knight inscrit 22 points. Giannis Antetokounmpo a été limité à 4 points (1/5 au tir) et 4 rebonds.

Image de prévisualisation YouTube

Toronto-News Orleans : les Raptors à l’aise à la maison

Après un voyage sanctionné par 2 victoires en 5 matchs, les Raports ont retrouvé l’Air Canada Center cette nuit à l’occasion de la réception des Pelicans de la New Orleans. Porté par Kyle Lowry (19 points, 12 passes, 7 rbds) puis les 22 points chacun de DeMar DeRozan et Patrick Patterson, Toronto a dominé la rencontre 108-101. Grâce à son excellent bilan a domicile (9 victoires en 11 matchs), la franchise canadienne consolide sa 3e place de la conférence Est. Al-Farouq Aminu (3 points, 5 rebonds) and co perdent leur second match de suite, la faute à un starter en panne « Il suffit de regarder le score par quart-temps pour comprendre que notre cinq nous a mis dans un trou dont nous ne sommes pas parvenus à sortir» regrette Monty Williams. Un trou dont Tyreke Evans (23 points, 10 passes), et ses potes du banc n’ont pu combler malgré leur bon match (ndlr, ils ont  dominé les remplaçants de Toronto 49-22).

Image de prévisualisation YouTube

Indiana-Denver: les Pacers battent enfin les Nuggets

Grâce à une grosse activité dans la raquette (56 rebonds à 37 et 58 points inscrits contre 36), Indiana met fin à sa série de défaite (5) face à Denver. Les Pacers ont limité les Nuggets à 31,5% de réussite pour assurer leur 40e victoire de la saison sur le score de 119-80. David West a inscrit 17 de 25 points lors du premier quart temps (31-20) pour montrer la voie à ses coéquipiers. Au terme de la première période, le leader de la conférence Est comptait un écart de 21 points (61-40), qui va passer à plus 29 au débute du dernier quart temps (85-56). Paul George est limité à 15 points, 5 rebonds et 4 passes. Ian Mahinmi participe au succès avec 7 points et 9 rebonds en sortie du banc.

Image de prévisualisation YouTube
Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS