Athlétisme Ayana, Semenya, Kipruito: les Africains brillent à Rabat

diamond

Dimanche, c’était le premier meeting Diamond league en Afrique. Et c’est Rabat et le stade international Mohamed VI qui a accueilli l’événement. Caster Semenya sur 800m, Almaz Ayana sur 5000 m, Kipruito sur 3000 m steeple ont régalé les spectateurs.

Almaz Ayana est la sensation de ce début de saison. L’Ethiopienne a établi la meilleure performance de la saison sur 5000 m en 14’16″31. La championne du monde de la distance en 2015 à Pékin a devancé la Kényane Viola Kibiwot (14’29″50) et l’Ethiopienne Senbere Teferi (14’35″09).

Sans véritablement forcer, Conseslus Kipruto a dominé le 3000m steeple dimanche avec un chrono de 8’02″77. Le Kenya s’est offert un quadruplé avec Jairus Birech (8’03″90), Paul Koech (8’12″33) et Lawrence Kipsang (8’17″82).

Caster Semenya revient bien. Après sa victoire à Shanghai, la Sud-africaine a frôlé un record en Diamond league, améliorant la meilleure performance mondiale (MPM) de la saison sur 800 m en 1 min 56 sec 84/100. Elle a devancé la Burundaise Francine Niyonsaba (1’57’’74) et la jeune Française Rénelle Lamote (1’58’’84).

Image de prévisualisation YouTube

Pour sa première course en Diamond league cette saison, la Nigériane Blessing Okagbaré a pris la seconde place du 100 m en 11 s 11 derrière la Jamaicaine Elaine Thompson (11 s 02).

 

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com