Afrique Elim CHAN 2018: Le Bénin finalement disqualifié ?

EcureuilsLocaux1

On n’a pas fini d’entendre parler du derby entre le Bénin et le Togo comptant pour le 1er tour des éliminatoires du CHAN 018 dans la zone Ouest B. Après la victoire des Ecureuils 8-7 dans les tirs au but, les Eperviers vont recourir aux textes.

Si la plainte voulue par les supporters contre l’arbitre ghanéen William Agbovi coupable d’avoir refusé un tir au but valable à Hakim Ouro-Sama ne devrait pas donner gain de cause si ce n’est une probable sanction de la CAF (Confédération africaine de football) envers l’homme en noir, la FTF (Fédération togolaise de football) garde un joker. Il remonte au match aller (1-1). A Lomé, les Béninois étaient arrivés sans les licences de leurs joueurs, foulant le règlement du CHAN en son article 39.1: « Pour chaque rencontre, tous les joueurs de l’équipe hôte et de l’équipe visiteuse sont tenus de présenter leur passeport et licence nationale en cours de validité« . D’après nos informations, les joueurs béninois ne disposaient pas de licence du tout, comme l’a bien reconnu Deguenon Zéphirin, Chef du service administratif de la Fédération Béninoise de Football lors de la réunion technique et devant le Commissaire de match.

Une irrégularité qui n’a pas manqué d’interpeller les Togolais qui ont déposé une réserve, avant le match. Sur ces bases, la FTF a adressé un courrier à la Commission compétente de la CAF, indiquant clairement une « violation des règlements par la partie béninoise« . Le Togo réclame donc une perte des 3 points du match aller par le Bénin donc une disqualification des Ecureuils.

La réaction de la CAF est attendue.

 

 

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com

Commentez cette actualité !