Afrique CHAN 2018: La Namibie veut jouer au trouble-fête

Le CHAN 2018 est la première phase finale à laquelle participe la Namibie. Une qualification obtenue de haute lutte quand on sait que le pays n’a pas organisé de championnat national ces deux dernières années. Mais elle a tout de même réussi à venir au Maroc et n’affiche pas d’ambitions démesurées.

« L’histoire de l’équipe de Namibie est un peu spéciale. Pendant deux ans, il n’y avait pas de championnat national. Et cela n’a pas facilité la mise sur pied d’une équipe. Mais les joueurs,  contre toute attente, ont marqué l’histoire de leur pays. Le CHAN sera une merveilleuse occasion pour présenter le football namibien. C’est notre première participation et nous devons respecter les équipes de notre groupe. Nous sommes des outsiders et on essayera de mener la vie dure à nos trois adversaires », confie Ricardo Mannetti, sélectionneur de l’équipe.

« Nous sommes heureux de jouer contre de grosses équipes comme la Côte d’ivoire. On attend avec impatience le match d’ouverture contre les Eléphants. Nous ne sommes pas ici pour faire le nombre mais pour essayer de jouer les troubles fêtes. On fera de notre mieux pour passer au deuxième tour. Si on atteint cet objectif, ce sera vraiment génial », renchérit Ronald Himeekua, le capitaine de l’équipe.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com