Afrique Nyanga: «Nul de comparer et diviser»

Après un purgatoire de 5 ans Yannick Nyanga a renoué avec le XV de France samedi dernier face à l’Australie. A quatre jours de France-Argentine à Lille, deuxième test match de novembre, le troisième ligne international est revenu sur son émotion au moment de la Marseillaise.

Au sujet de la comparaison faite sur les réseaux sociaux entre ses larmes durant la Marseillaise samedi soir et le sourire de certains footballeurs dans pareil cas, le Congolais d’origine a exprimé ce qu’il en pense.

«Ça ne m’inspire rien du tout ! C’est nul de comparer les choses, de vouloir diviser les gens. J’aime toutes les équipes de France. En 1998, personne ne se posait la question quant à savoir qui chantait ou non l’hymne, mais tout le monde était dans la rue pour fêter la victoire. On a déjà vu Fabien Barthez rigoler et personne n’avait alors aucun doute quant à l’amour qu’il portait à la France. Il ne faut pas juger. Je ne sais pas ce que pense untel ou untel quand il sourit ou pleure. Tu ne sais pas, alors ne juge pas. Je n’ai pas envie de rentrer dans ce débat. Chacun vit une sélection comme il l’entend. Une sélection, ça ne se vole pas. J’ai rarement vu quelqu’un sélectionné qui ne méritait pas d’y être. Il ne faut pas alimenter ces comportements»

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com