Afrique La phrase du jour : Florent Malouda « C’est bien d’être un homme libre »

Le Guyanais Florent Malouda en interview exclusive après l’annonce officielle vendredi de « sa mise au chômage technique » par Chelsea.

Présent à Accra pour soutenir Michael Essien, le Guyanais Florent Malouda. Très souriant, il a répondu aux nombreuses sollicitations des journalistes et de ses fans, après avoir rencontré le président de la république du Ghana, samedi matin. Le milieu de terrain de Chelsea a été placé par son club sur la liste des joueurs libres de tout contrat.

Malouda, 32 ans, n’a plus joué pour Chelsea depuis la victoire des Londoniens en finale de la Ligue des champions contre le Bayern Munich en mai 2012, après avoir été mis à l’écart par les différents entraîneurs successifs des Blues, Roberto Di Matteo, puis Rafael Benitez.

L’international français a passé l’année à s’entraîner avec l’équipe des moins de 21 ans du club

Nicolas Négoce et Florent Malouda.

Lors d’un entretien à son hôtel, après quelques phrases échangées en créole, Florent Malouda nous a fait part de son sentiment sur « cette mise au chômage technique » : « Pour le moment, je ne suis pas inquiet. Je ne me considère pas comme un ancien Bleu cherchant du boulot. Je suis à une période un peu spéciale de ma vie, où on se pose des questions, on réfléchit. Et je profite d’ailleurs de ces moments pour m’investir aussi dans les actions de charité. C’est bien de ce côté là d’être un homme libre. »

 

 

Envoyé spécial à Accra : Nicolas Négoce

Photos : Doreen Fonju

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports